Ain: un détenu agresse un gardien de prison qui marchait sur son tapis de prière

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 11 mars 2019 - 08:34
Image
Un gardien de prison dans la maison d'arrêt pour femmes de Nantes le 14 février 2019 à Carquefou
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Un gardien de prison a été agressé par un détenu dimanche matin à la maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse dans l'Ain.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives

Un surveillant pénitentiaire de la maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse (Ain) a été agressé par un détenu dimanche 10 mars au matin. Il procédait à un contrôle de routine dans sa cellule quand l'individu a tenté de l'étrangler en lui hurlant "tu marches sur mon tapis de prière".

Le syndicat Force Ouvrière pénitentiaire du département de l'Ain a appelé au blocage de la maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse ce lundi dès 6h du matin en soutien au gardien de prison agressé par un détenu dimanche matin dans cet établissement, mais aussi à l'ensemble des personnels pénitentiaires attaqués dans l'exercice de leurs fonctions.

Selon les faits rapportés par FO, le surveillant procédait à une "vérification quotidienne" de la cellule du détenu quand ce dernier s'est jeté sur lui pour tenter de l'étrangler en lui criant "tu marches sur mon tapis de prière".

Il y avait semble-t-il une couverture sur le sol et l'individu s'en servait pour faire sa prière. Le gardien de prison aurait marché dessus "sans le faire exprès", précise le communiqué de l'organisation syndicale.

Lire aussi: attaque terroriste à la prison d'Alençon - Mickaël Chiolo voulait "venger Chérif Chekatt"

Cette agression fait suite à une attaque terroriste dont ont été victimes deux gardiens de prison mardi dernier à la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, depuis soumise quotidiennement au blocage par les collègues des personnels grièvement poignardés.

Les surveillants pénitentiaires réclament plus de moyens, une révision des conditions de sécurité afin de mieux appréhender les détenus radicalisés, la fouille systématique des visiteurs et de meilleures conditions de salaire à l'embauche pour recruter plus de personnels.

Et aussi:

Poursuite du blocage dans les prisons après l'attaque de Condé-sur-Sarthe

Alençon: un homme en scooter armé d'une machette à la prison de Condé-sur-Sarthe (vidéo)

Alençon: les surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe gazés par les policiers (vidéo)

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don