Paris-Aurillac: un avion d'Air France percuté en plein vol, grosse frayeur

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris-Aurillac: un avion d'Air France percuté en plein vol, grosse frayeur

Publié le 27/03/2018 à 13:48 - Mise à jour à 14:04
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un avion de la compagnie Hop! d'Air France, qui reliait Paris à Aurillac, a été percuté en plein vol dimanche soir par un objet encore non-identifié, provoquant la panique au sein de l'appareil. Finalement, le pilote est tout de même parvenu à poser l'avion sans difficulté.

Les passagers du vol ont dû avoir une belle frayeur. Un avion de la compagnie Hop! d'Air France, qui reliait Paris à Aurillac, a été percuté en plein vol dimanche 25 au soir, provoquant la panique au sein de l'appareil. En effet, ils ne sont pas passés loin d'une catastrophe. Selon les informations rapportées par le commandant de bord, l'avion aurait heurté une oie ou un bloc de glace (issu d'un phénomène météorologique).

Sur les photos diffusées sur les réseaux sociaux, l'avion présente une énorme faille dans la carlingue. Des dégâts importants qui n'ont pas pour autant empêché l'appareil d'arriver à bon port. L'avion est parvenu à se poser sans difficulté à l'aéroport d'Aurillac. Mais les passagers ont tout de même paniqué, se disant très surpris des dommages qu'a causés l'incident. "Quand on réalise qu’on a fait la moitié du vol avec un trou comme ça dans l’avion, ça fait froid dans le dos", a expliqué à France 3 l’une des passagères, Lydie Ribes.

Rapidement, le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) a annoncé qu'une enquête avait été ouverte afin de déterminer les causes de cet incident. Une équipe de trois enquêteurs doit se rendre sur place ce mardi pour analyser l'appareil qui, sans grande surprise, est immobilisé depuis à l'aéroport d'Aurillac.

Lire aussi - On enlève son coupe-cigare au pilote, il menace de "crasher l'avion"

Comme annoncé, il ne risque pas de reprendre du service de sitôt. Le premier vol prévu lundi au départ de cette commune du Cantal a naturellement été annulé. Selon la direction de la compagnie, une pièce de l'avion se serait détachée lors du déploiement du train d'atterrissage.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un avion de la compagnie Hop! d'Air France, qui reliait Paris à Aurillac, a été percuté en plein vol dimanche 25 au soir.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-