Albertville: un petit garçon de 4 ans sort se promener tout seul avec son doudou à 4h du matin

Albertville: un petit garçon de 4 ans sort se promener tout seul avec son doudou à 4h du matin

Publié le 24/10/2017 à 20:37 - Mise à jour à 20:39
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant de 4 ans a quitté son appartement en pleine nuit ce week-end à Albertville sans que ses parents ne l'entendent. Il a été retrouvé par les clients d'un bar qui l'ont remis à la police. Police qui s'est alors chargée de le raccompagner chez lui, où ses parents dormaient toujours profondément.

Un petit garçon originaire d'Albertville, en Savoie, a eu une irrépressible envie de prendre l'air dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22. En pleine nuit, vers 4h du matin, alors que ses parents dormaient à poings fermés, il s'est habillé, a emporté sous doudou avec lui, a ouvert la porte d'entrée de l'appartement familial et a tranquillement filé à l'anglaise, sans que personne ne se rende compte de rien.

Selon Le Dauphiné Libéré, qui a raconté les faits ce mardi 24, l'enfant a été retrouvé par les clients d'un bar situé non loin de la gare d'Albertville. Avec lui, il n'avait pas seulement pris son fidèle compagnon (son doudou). Il avait aussi pensé à prendre quelques pièces de monnaie et les clefs de chez lui.

Les personnes qui ont retrouvé le garçonnet tout seul l'ont remis aux policiers de la ville, qui ont pu éclaircir rapidement le mystère après avoir discuté avec lui.

L'enfant, qui n'a eu aucun mal à se repérer malgré la nuit noire, a indiqué aux agents la direction de son domicile, dans le centre-ville d'Albertville. Arrivé devant chez lui, il a montré du doigt la voiture de son papa puis où il vivait exactement.

Les autorités l'ont accompagné jusqu'à son appartement, dont la porte était restée ouverte. Les parents dormaient toujours et les policiers ont été obligés de s'annoncer pour ne pas les effrayer. Choqués, ils ont expliqué qu'ils n'avaient pas entendu leur fils se lever ni ouvrir la porte. Une belle frayeur mais tout est bien qui finit bien.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le petit garçon avait quitté son domicile avec son doudou, quelques pièces de monnaie et les clefs de sa porte d'entrée. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-