Albi: un homme de 28 ans soupçonné de préparer un attentat interpellé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Albi: un homme de 28 ans soupçonné de préparer un attentat interpellé

Publié le 23/07/2018 à 14:40 - Mise à jour à 14:53
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 28 ans a été interpellé la semaine dernière à Albi car soupçonné de préparer un attentat sur le sol français. Sa compagne, un temps gardée à vue, a été libérée.

L'individu, musulman converti, était partisan d'un islam radical. Julien T., un jeune homme de 28 ans, a été interpellé à son domicile la semaine dernière à Albi avec son épouse, car soupçonné de préparer un attentat sur le sol français. Sa compagne, placée en garde à vue pendant 72n, a finalement été relâchée.

Le suspect, auditionné à Levallois-Perret dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure, a finalement été mis en examen samedi 21 pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", "fabrication non autorisée d'engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste" et "apologie d'acte terroriste". Sur réquisition du parquet, le juge des libertés et de la détention l'a placé sous mandat de dépôt. Il a été incarcéré dans une maison d'arrêt de la région parisienne, a fait savoir La Dépêche du Midi.

Voir - Un nouvel attentat déjoué, deux frères d'origine égyptienne arrêtés, annonce Collomb

Selon le quotidien, le couple faisait l'objet d'une surveillance resserrée de la part des services de renseignement depuis plusieurs semaines en raison de la radicalité apparente de l'homme. Les enquêteurs de la DGSI avaient notamment constaté qu'il entretenait des liens étroits avec des islamistes radicaux. Le suspect aurait même été en contact avec un individu radicalisé qui est actuellement en détention.

"Dans la mémoire de son matériel informatique, les enquêteurs ont en effet retrouvé de nombreuses recherches sur la fabrication d'explosif. Il aurait notamment consulté des «tutos» sur le net pour parvenir à réaliser des engins de mort", note La Dépêche. Des éléments qui laissent penser aux enquêteurs que l'individu aurait pu passer à l'acte rapidement.

Lire:

Attentat au camion piégé: la tour Eiffel visée par les terroristes de Barcelone

Un suspect des attentats de Paris parmi les bourreaux d'une victime jordanienne de l'EI

 Attentat à la ricine déjoué: l'arme biologique, la nouvelle menace terroriste?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'individu a été placé en garde à vue dans les locaux de la DGSI.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-