Alerte - Prise d'otages à Blagnac: le forcené est âgé de 17 ans

Alerte - Prise d'otages à Blagnac: le forcené est âgé de 17 ans

Publié le 07/05/2019 à 17:19 - Mise à jour à 20:52
©Capture d'écran/Google Maps
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme qui serait armé retient plusieurs personnes en otages depuis 16h ce mardi 7, dans un tabac-presse à Blagnac (Haute-Garonne). Des hommes du Raid sont présents sur place.

Une prise d'otage est en cours ce mardi après-midi à Blagnac près de Toulouse. Un homme possiblement armé retiendrait plusieurs personnes en otage. L'alerte a été donnée vers 16h. Un périmètre de sécurité a été mis en place, de nombreuses forces de l'ordre ont été déployées sur place dont une unité du Raid, des policiers d'élite.

Mise à jour 20h55: C'est la fin de ce direct sur la prise d'otages de Blagnac toujours en cours. Les suites de cet événement et le reste de l'actualité sont à retrouver sur francesoir.fr

Mise à jour 20h47: Selon plusieurs sources, le preneur d'otages aurait revendiqué être "le bras armé des Gilets jaunes". Il aurait lui-même été appréhendé le 15 février dans le cadre du mouvement.

Mise à jour 20h39: Plusieurs heures après le début de la prise d'otages, l'adolescent de 17 ans retient toujours trois femmes en otages. Ses motivations demeurent peu claires.

Mise à jour 20h09: Selon Le Figaro, une des otages a été libérée par le forcené. Trois femmes restent toujours retenues à l'intérieur du bar. 

Mise à jour 19h20: Selon BFMTV, le preneur d'otages serait âgé de seulement 17 ans. Les quatre orages sont des femmes.

Mise à jour 18h55: Selon une source policière, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est arrivé à Toulouse.

Mise à jour 18h42: Contrairement aux premières informations diffusées, il n'y aurait pas 5 mais 4 otages retenus dans le bureau de tabac.

Mise à jour 17h50: Le forcené aurait tiré une deuxième fois sur les forces de l'ordre pour les contraindre à reculer le périmètre de sécurité, a fait savoir une source policière au Figaro

Les motivations de cet homme ne sont pas encore connues mais des témoins l'ont vu muni d'un casque et d'une caméra Go Pro.

Mise à jour 17h34: Selon La Dépêche du Midi, il s'agirait d'un braquage qui a mal tourné.

Mise à jour à 17h26: "Opération de police en cours sur le secteur du plan du Port à BLAGNAC - Merci de bien vouloir éviter le secteur et respecter le périmètre de sécurité", a fait savoir sur son compte Twitter la police nationale de Haute-Garonne. Elle a également confiné chez eucx les habitants du quartier et les commerçants ont dû baisser leur rideau. 

Mise à jour à 17h22: Selon un témoin cité par ActuToulouse, 5 personnes se trouveraient dans l'établissement avec le preneur d'otage. 

Selon France 3, qui rapporte les faits, "l'homme réclame un négociateur et menace d'abattre un otage si le périmètre de sécurité n'est pas reculé". Il aurait menacé d'ouvrir le feu sur les forces de l'ordre.

> Plus d'informations à venir sur France-Soir.fr.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme retient des otages dans un bar-tabac de Blagnac.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-