Alerte enlèvement: le père de Vicente et sa belle-famille bien connus des réseaux sociaux (Vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

Alerte enlèvement: le père de Vicente et sa belle-famille bien connus des réseaux sociaux (Vidéo)

Publié le 30/03/2017 à 13:50 - Mise à jour à 14:25
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En cavale, Jason Lopez est actuellement recherché par toutes les polices de France après avoir enlevé son fils de cinq ans, Vicente, mercredi à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). L'homme, qui s'est déjà échappé à deux reprises de prison, a un profil plutôt inquiétant et fait partie d'une famille médiatique de gens du voyage.

Cela fait maintenant plusieurs heures que le portrait de Jason Lopez est diffusé dans toute la France. En cavale, l'homme de 28 ans a enlevé mercredi 29 son fils de cinq ans à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) dans un campement de gens du voyage où vivait son ex-compagne de 26 ans et leurs deux enfants. Il s'y est rendu, armé, et a kidnappé l'aîné avant de s'enfuir à bord d'une berline.

Depuis, son profil se dessine peu à peu. Selon les derniers éléments divulgués à son sujet, il fait partie d'une communauté de gens du voyage, bien connue pour ses provocations et vidéos sur Internet. Ce groupe est divisé en plusieurs clans qui n'entretiennent pas forcément de très bonnes relations, comme le montre les différentes vidéos postées sur YouTube. Dans l'une d'elles, on peut notamment voir les membres du clan "Les Lopez du 63" s'en prendre à une autre bande rivale à coups d'insultes. Certains avaient d'ailleurs été condamnés en octobre 2016 pour leur implication dans des coups de feu tirés en novembre dernier sur des commerces à Clermont-Ferrand. Parmi eux se trouve Christophe Lopes (celui qui parle), aussi surnommé "Djo", qui n'est autre que le frère de Dolores Lopes, l'ex-compagne du suspect en fuite.

Quant à Jason Lopez, il ferait partie d'une autre branche de cette famille, installée dans la Nièvre. Et selon les informations de L'Express, ce dernier aurait posté de nombreuses vidéos pendant sa cavale dans lesquelles il réclamait ses enfants. Il aurait même menacé de mort son ex-compagne. Les deux groupes se seraient répondus par vidéos interposées. 

Ce n'est pas la première fois qu'il fait parler de lui. Condamné à de multiples reprises, il s'est déjà échappé à deux reprises de prison. La première fois remonte à octobre 2014. Incarcéré à la maison d'arrêt de Nevers (Nièvre), l'homme, décrit comme violent et dangereux, s'était enfui d'un centre hospitalier de l'agglomération où il avait été admis pour des soins. Sa cavale avait pris fin à Bordeaux en septembre 2015. La deuxième évasion a eu lieu le 6 décembre 2016. Ecroué au centre pénitentiaire de Riom (Puy-de-Dôme) pour des "faits de violences aggravés", il s'était à nouveau échappé lors d'une sortie en vélo organisée par l'établissement.

(Voir ci-dessous l'une des vidéos du clan Les Lopez du 63):

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père du petit Vicente fait partie d'une famille médiatique de gens du voyage.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-