Alerte info - Attentat de Marseille: quatre personnes interpellées et placées en garde à vue après des perquisitions [MAJ]

Alerte info - Attentat de Marseille: quatre personnes interpellées et placées en garde à vue après des perquisitions [MAJ]

Publié le 03/10/2017 à 16:04 - Mise à jour à 20:41
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que lundi les enquêteurs poursuivaient leurs investigations pour trouver la planque d'Ahmed Hanachi, terroriste qui a tué deux jeunes femmes à la gare Saint-Charles de Marseille dimanche, plusieurs perquisitions liées à l'attentat ont eu lieu dans le 1er arrondissement de la ville et que quatre individus ont été arrêtés. [Mise à jour à 20h42: les quatre personnes interpellées ont été placées en garde à vue pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste"].

Les forces de l'ordre étaient sur le qui-vive ce mardi 3 à Marseille, deux jours après l'attentat terroriste qui a coûté la vie à deux jeunes filles dimanche, sur le parvis de la gare Saint-Charles. Après avoir eu confirmation de l'identité de l'assaillant, qui est un ressortissant tunisien du nom de Ahmed Hanachi, les autorités ont poursuivi leurs investigations, notamment à partir du téléphone portable retrouvé sur lui le jour du drame.

[Mise à jour à 20h42]: Une quatrième personne a été interpellée et également placée en garde à vue pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste". Selon le journal La Provence, une perquisition a également eu lieu dans le troisième arrondissement dans ce qui pourrait être le logement marseillais du terroriste présumé, Ahmed Hanachi.

Selon Franceinfo, la police a procédé à trois interpellations. Un homme et une femme figuraient parmi les personnes arrêtées. Toutes ont été placées en garde à vue pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste". Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a réagi sur BFMTV, assurant que "ces personnes nous permettront d'en savoir plus"

A partir du mobile, les enquêteurs ont aussi, selon RTL, découvert que le terroriste avait consulté sur YouTube des chants religieux, aussi appelés des nasheed, utilisés par Daech pour répandre sa propagande djihadiste.

Dans un premier temps, La Provence avait révélé que la police avait procédé à deux arrestations, un homme d'une quarantaine d'années et une femme voilée, lors d'une perquisition dans un immeuble de la rue Sainte, dans le 1er arrondissement de la cité phocéenne. Les enquêteurs auraient suivi cette piste suite à des éléments retrouvés sur le téléphone portable que le terroriste de la gare Saint-Charles avait sur lui dimanche. A noter que la police cherche à découvrir où a dormi Ahmed Hanachi samedi soir, après qu'il soit arrivé de Lyon suite à sa garde à vue pour vol à l'étalage. 

Plusieurs perquisitions étaient en cours depuis 14h15 ce mardi dans le 1er arrondissement de Marseille. Et ces opérations policières pourraient être liées à l'attaque au couteau perpétrée par Ahmed Hanachi, abattu par les militaires de l'opération Sentinelle après avoir accompli sa terrible entreprise terroriste dimanche.

La police a donc procédé à deux arrestations et poursuivait les perquisitions dans plusieurs pièces du bâtiment inspecté. Le bâtiment en question est un immeuble d'apparence modeste de la rue Sainte, "Les hauts du Vieux-Port".

Un voisin, Youssef Zismati, a vu vers 14 heures "cinq ou six policiers arriver, dont certains cagoulés", a-t-il raconté à l'AFP. "Ils sont ressortis avec un individu aux cheveux gris et courts, un peu chauve, qu'ils ont mis dans une voiture", a-t-il ajouté.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police poursuit son enquête autour de l'attentat terroriste de la gare Saint-Charles. Plusieurs perquisitions ont eu lieu à Marseille ce mardi après-midi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-