Alerte info - Christophe Dettinger jugé en comparution immédiate ce mercredi

Alerte info - Christophe Dettinger jugé en comparution immédiate ce mercredi

Publié le 09/01/2019 à 12:23 - Mise à jour à 12:28
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Christophe Dettinger, l'ancien boxeur accusé d'avoir frappé deux gendarmes mobiles samedi à Paris, va être jugé en comparution immédiate ce mercredi.

L'ancien Boxeur Christophe Dettinger va être jugé en comparution immédiate ce mercredi 9 dans l'après-midi. Le Gilet jeune devra répondre devant la justice des chefs de "violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique, ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours", et de "violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique, ayant entraîné une ITT inférieure à huit jours".

Ancien champion de France des lourds-légers, il avait été placé en garde à vue lundi 7 après s'être présenté aux autorités de lui-même dans la matinée. Dans une vidéo diffusée également lundi sur les réseaux sociaux, il avait voulu expliquer son geste. 

"A force de me faire taper, taper, oui, je me suis fait gazer le dernier jour, oui j’ai voulu avancer sur les CRS, oui, je me suis fait gazer avec mon ami, ma femme, et à un moment donné la colère est montée en moi, et oui j’ai mal réagi. Mais je me suis défendu", avait-il dit. Christophe Dettinger en avait profité pour appeler les Gilets jaunes a poursuivre la mobilisation mais de manière "pacifique".

Lire aussi - Gilets jaunes: le boxeur Christophe Dettinger aurait sauvé la vie d'une jeune femme (vidéo)

Une jeune femme a témoigné mardi sur RTL que l'ancien boxeur lui avait "sauvé la vie" en la protégeant d'un gendarme mobile qui la "frappait sol" lors des affrontements sur la passerelle Leopold-Sédar-Senghor au cours de l'Acte 8 des Gilets jaunes samedi 4.

Sur les images de la rixe, largement diffusées sur les réseaux sociaux, on voit un gendarme à terre, entouré de manifestants et frappé par Christophe Dettinger à coups de pied. Ce gendarme s'est vu prescrire 15 jours d'incapacité totale de travail (ITT) et a porté plainte dimanche.

Sur une autre vidéo, on voit le boxeur attaquer un gendarme derrière son bouclier. Ce dernier a eu 2 jours d'ITT et a également porté plainte.

Voir:

Gendarmes agressés: la cagnotte pour l'ex-boxeur fermée face à la polémique

"Gilets jaunes": une cagnotte pour les policiers blessés dépasse les 100.000 euros

Gilets jaunes et forces de l'ordre: après les violences, la guerre des cagnottes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christophe Dettinger va être jugé en comparution immédiate ce mercredi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-