Alerte - Maëlys: des vérifications "sur le terrain" en cours alors que Nordahl L. est ré-entendu [MAJ]

Alerte - Maëlys: des vérifications "sur le terrain" en cours alors que Nordahl L. est ré-entendu [MAJ]

Publié le 30/11/2017 à 10:33 - Mise à jour à 13:22
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La justice, saisie par l'avocat de Nordhal Lelandais, a décidé ce jeudi d'annuler les premières auditions du suspect numéro 1 de l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys. Ce qui remet en cause une large partie des investigations [Article mis à jour à 13h09]

[Article mis à jour à 13h09] L'enquête sur Nordahl Lelandais remise en cause? La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble, saisie par la défense via maître Jakubowicz dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Maëlys, lors d'un mariage, fin août en Isère, a annulé les premières auditions du suspect par les gendarmes en garde à vue, ce jeudi 30 au matin. L'avocat de Nordahl Lelandais, Maître Alain Jakubowicz, qui assiste son client dans l'interrogatoire du jour, n'a pas encore indiqué s'il souhaitait se pourvoir en cassation suite à la décision de la Cour d'appel de Grenoble. Si celle-ci a bien annulé les auditions de la première garde à vue et une partie de la seconde, elle a validé les éléments ayant amené à la mise en examen de son client.

[Mise à jour à 13h09]: Selon le Dauphiné Libéré des vérifications sont actuellement en cours "sur le terrain" en marge de l'interrogatoire de Nordahl Lelandais mené par les trois juges d'instruction.

Lire aussi: Maëlys - requête en nullité: la défense de Nordahl L. espère marquer des points

L'annulation porte sur quatre procès-verbaux au début de l'affaire. Alors entendu en garde à vue par les gendarmes, le suspect n'avait pas été filmé, alors que le code pénal l'exige en matière criminelle. Nordahl Lelandais, ancien militaire de 34 ans est parallèlement arrivé ce jeudi matin au palais de justice de Grenoble pour être entendu par les juges d'instruction. Sa remise en liberté, alors qu'il est détenu depuis le 3 septembre, ne semble toutefois pas au programme. L'enquête sur la disparition de la petite Maëlys piétine depuis de longues semaines.

Aller plus loin: Affaire Maëlys: le message bouleversant de sa maman sur Facebook (vidéo)

Après de nombreuses révélations dans les premiers jours, notamment via des fuites dans la presse, elle est désormais suspendue aux aveux éventuels de Nordahl Lelandais, que de nombreux éléments accablent, mais qui continue à nier. Il reste ainsi toujours présumé innocent, jusqu'à une éventuelle condamnation.

Ce jeudi, BFMTV assure également avoir eu accès à la fameuse photo, déjà révélée fin octobre, d'une voiture qui serait celle du suspect prise par une caméra de vidéosurveillance le soir de la disparition. Sur cette nouvelle version du cliché, retravaillé, Nordahl Lelandais n'apparait pas selon la chaîne, ni la plaque minéralogique, mais la fameuse silhouette blanche y est plus clairement identifiable. Selon une information de BFMTV, outre la photo montrant une forme blanche dans une voiture qui pourrait être celle Nordahl Lelandais, une autre image a été captée 30 minutes plus tard montrant cette fois le même véhicule, en sens inverse. Mais cette fois la forme blanche sur le siège passager a disparu.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nordahl Lelandais est le principal suspect dans l'enquête sur la disparition de Maëlys.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-