Alerte à la bombe dans le Vaucluse: l'objet suspect était factice

Alerte à la bombe dans le Vaucluse: l'objet suspect était factice

Publié le 02/12/2016 à 14:43 - Mise à jour à 15:33
©Remy Gabalda/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ce vendredi dans la matinée, un objet pris de prime abord pour une ceinture d'explosifs a été repérée non loin d'une école d'Apt (Vaucluse). Mais les démineurs ont constaté que c'était un leurre et l'alerte a donc été levée.

Fausse alerte à la bombe à Apt dans le Vaucluse ce vendredi 2. Un objet ressemblant à une ceinture d'explosifs a été découvert vers sept heures du matin posé sur le muret d'un jardin public de la ville, situé non loin d'une école. Des démineurs venus de Marseille sont intervenus avant d'affirmer qu'il s'agissait bien d'une ceinture factice.

 

La mère de la ville, Dominique Santoni a indiqué à la radio France Bleu Vaucluse que l'objet suspect était un leurre: "le colis suspect a été découvert ce matin sur un mur du jardin public par les services de nettoyage. Il s'agissait de papier, ressemblant à une ceinture explosive, mais un jeune homme s'est dénoncé à la gendarmerie comme étant à l'origine de ce canular".

Deux heures après la découverte de l'objet, toutes les écoles de la ville ont été fermées et les enfants confinés à l'intérieur avec leurs professeurs. L'Académie Aix-Marseille a invité les parents à ne pas venir récupérer leurs enfants directement et d'attendre la levée de l'alerte. Il en était de même aux alentours de 10 heures du matin pour les habitants du quartier du collège Jeanne-d'Arc qui étaient confinés chez eux tandis qu'un périmètre de sécurité de 200 mètres était installé. Mais sur les coups de 10h15, l'alerte était entièrement levée, de même pour la zone sécurisée.

 

Dominique Santoni a également déclaré: "l'objet a-t-il été laissé là par des jeunes qui ont joué dans le jardin public? Est-ce un acte mal intentionné? C'est l'enquête qui le dira".

Elle a affirmé que la soirée "Apt, ville de lumières" aurait toujours lieu ce vendredi 2 au soir.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux heures après la découverte de l'objet, toutes les écoles de la ville de Apt ont été fermées et les enfants confinés à l'intérieur avec leurs professeurs.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-