Alerte - Spectaculaire braquage aux Champs-Elysées: les malfaiteurs en fuite

Alerte - Spectaculaire braquage aux Champs-Elysées: les malfaiteurs en fuite

Publié le 22/01/2019 à 14:41
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une agence de la banque Barclays a été braquée ce mardi matin sur les Champs-Elysées, au cœur de Paris. Trois malfaiteurs ont pris en otage les clients et les employés et ont vidé une trentaine de coffres en plus de 3 heures sans être inquiétés.

C'est un braquage particulièrement spectaculaire qui a eu lieu ce mardi 22 au niveau du rond-point des Champs-Elysées à Paris. Un groupe de malfaiteur s'est introduit dans l'agence bancaire Barclays vers 8h30 du matin. Ce n'est que vers 12h que les braqueurs ont pris la fuite avec leur butin. Les victimes n'ont réussi à donner l'alerte que 30 minutes après le départ des braqueurs.

Les employés et les clients de la banque ont été neutralisés par les braqueurs qui les ont ligotés avec des serflex. Les otages ont fait savoir qu'ils avaient été aspergés avec un liquide sentant fortement l'eau de javel. Pour ne pas être dérangé, les braqueurs avaient posé une pancarte "agence fermée" sur la porte.

Lire aussi - Paris: deux braquages d'hôtels coup sur coup

Selon les premières informations dévoilées par un témoin, un des individus a enfilé ce qu’il a décrit comme étant un gilet d’explosifs. ce dernier a été abandonné par les individus lors de leur fuite ce qui a provoqué la mis en place d'un périmètre de sécurité par la préfecture de police de Paris qui a déployé des démineurs sur les lieux.

Pendant la durée du braquage, les malfaiteurs ont pu fouiller plus d'une trentaine de coffres-forts. Le butin n'a pas encore été estimé mais il s'annonce déjà important. La Brigade de répression du banditisme (BRB) a été saisie de l’enquête.

Voir:

Paris: braquage dans une bijouterie, deux hommes en fuite

Braquage de montres de luxe à Paris, un suspect recherché par la police

Braquage de Kim Kardashian: un onzième suspect mis en examen et écroué

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une agence de la banque Barclays a été braqué ce mardi matin sur les Champs-Elysées à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-