Alexia Daval: nouveau symbole des violences faites aux femmes?

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 01 février 2018 - 12:54
Image
L'avis de recherche d'Alexia Daval
Crédits
©Sébastien Bozon/AFP
Présentée comme violente par la défense du meurtrier présumé Jonathann Daval, Alexia pourrait devenir un nouveau symbole des violences envers les femmes.
©Sébastien Bozon/AFP
Après Marie Trintignant ou Jaqueline Sauvage, Alexia Daval est en passe de devenir un nouveau symbole des violences faites aux femmes. Plusieurs personnalités ont en effet dénoncé la stratégie de "victim blaming" de la défense de Jonathann Daval. Ses avocats ont évoqué des violences de la part de la victime.

L'affaire Alexia Daval est-elle en train de devenir un nouveau symbole de la violence faite aux femmes? Le drame, qui a connu des rebondissements et coups de tonnerre avec notamment les aveux du mari Jonathann Daval mardi 30, est en effet relativement "commun". En 2016, 123 femmes et 34 hommes ont été tués par leur conjoint ou ex-conjoint, selon les chiffres du gouvernement.

La médiatisation de cette affaire contribue donc à en faire un symbole d'une réalité qui concernerait de nombreux couples. Mais elle revêt aussi un aspect particulier qui a déclenché la polémique: le "victim blaming", stratégie de défense consistant à justifier le crime en reportant les torts sur la victime.

Lire aussi - Meurtre d'Alexia Daval: bipolaire violente ou cible du "victim blaming"

En évoquant des violences d'Alexia Daval contre son mari, lequel aurait "atteint un seuil de tolérance ce soir-là", l'avocat du meurtrier présumé Randall Schwerdorffer a attiré les foudres de plusieurs personnalités féministes ainsi que de la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Le sujet avait déjà connu des femmes érigées malgré elle en symboles. Marie Trintignant avait été l'une des premières, après sa mort sous les coups de Bertrand Cantat, le chanteur de Noir désir ensuite présenté comme régulièrement violent envers ses conjointes.

Voir: Meurtre, accident, assassinat: quelles poursuites pour Jonathann Daval, mari d'Alexia

On peut également citer Jaquelin Sauvage, qui avait abattu son mari d'un coup de fusil après des années de violences physiques et sexuelles contre elle et ses enfants. Ses avocates avaient plaidé la légitime défense bien que l'homme ne se soit pas montré menaçant à ce moment précis, mais la justice ne l'avait pas retenue. Finalement graciée par François Hollande, elle était devenu pour les féministes le symbole des femmes enfermées dans un cercle de violence.

L'affaire Daval a donc déjà pris un tournant polémique voire politique. Pourtant certains éléments restent à établir, notamment la réalité des violences dont aurait fait preuve Alexia Daval selon l'avocat de son veuf, ou encore le déroulement exact du drame.

À LIRE AUSSI

Image
Christophe Castaner, délégué général de LREM et ministre des Relations avec le Parlement, à l'Assemblée nationale, le 31 janvier 2018
Les commentaires de ministres sur les affaires en cours suscitent l'agacement
Les commentaires de la ministre Marlène Schiappa sur l'affaire Daval et de Nicole Belloubet sur le procès Bendaoud suscitent l'agacement, y compris au sein du gouverne...
01 février 2018 - 09:56
Politique
Image
Jonathann Daval et ses beaux-parents près du portrait d'Alexia Daval à Gray, le 8 novembre 2017
Jonathann Daval, le grand timide éploré qui cachait son crime
Décrit comme timide et réservé, Jonathann Daval, qui a avoué le meurtre de sa femme après trois mois passés à jouer au mari éploré, n'avait pourtant rien du profil d'u...
31 janvier 2018 - 21:33
Société
Image
Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval.
Meurtre d'Alexia Daval: l'avocat des parents évoque un "coup très dur" et annonce de prochaines révélations
Après les avocats de Jonathann Daval mardi 30 au soir, c'est un autre défenseur, celui des parents d'Alexia, qui a pris la parole ce mercredi 31. Jean-Marc Florand, qu...
31 janvier 2018 - 11:29
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.