Allemagne: arrestation d'un homme suspecté d'empoisonner des pots pour bébés pour obtenir une rançon (vidéo)

Allemagne: arrestation d'un homme suspecté d'empoisonner des pots pour bébés pour obtenir une rançon (vidéo)

Publié le 30/09/2017 à 11:48 - Mise à jour à 11:53
© RONNY HARTMANN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La police allemande a arrêté vendredi un homme âgé de 55 ans, soupçonné d'empoisonner des produits alimentaires pour bébés. L'individu exigeait le versement d'une rançon de 10 millions d'euros.

Un homme menaçait d'empoisonner de la nourriture pour bébés vendue dans des supermarchés en Allemagne si on ne lui versait pas une rançon de plusieurs millions d'euros. L'individu avait notamment envoyé un courriel à des enseignes de la grande distribution dans lequel il se disait en mesure d'empoisonner une vingtaine de produits de supermarché. Pour prouver ses allégations et le sérieux de sa menace, il avait donné des indications ayant permis la saisie dans des commerces de Friedrichshafen (Bade-Wurtemberg, sud du pays) de cinq pots pour bébé frelatés.

Ces derniers contenaient de l'éthylène glycol, une substance chimique incolore que l'on retrouve dans les antigels et les liquides de freins, qui peut s'avérer mortel en cas d'ingestion massive et sans traitement médical adapté.

Ce samedi 30, le parquet de Ravensbourg et la police de Constance, ont annoncé par communiqué qu'un suspect avait été interpellé près de Tübingen, à une quarantaine de kilomètres au sud de Stuttgart, vendredi 29 par la police. L'homme, un Allemand de 55 ans, a pu être appréhender "grâce à des indications provenant de la population". Grâce au visionnage de la vidéosurveillance des magasins où les pots pour bébé contaminés ont été saisis, les forces de l'ordre avait mis la main sur des images montrant le visage du suspect, largement diffusés dans les médias d'outre-Rhin.

Par mesure de précaution, la police allemande a invité les consommateurs à être vigilants, vérifier que l'emballage est intact et qu'aucune substance étrangère n'a pu être introduite. Parallèlement, les autorités du Bade-Wurtemberg ont a annoncé une importante série de contrôle de la salubrité des aliments afin d'identifier les objets contaminés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les autorités allemandes ont annoncé ce samedi avoir interpellé un Allemand de 55 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-