Allier: le détenu met le feu à sa cellule et meurt

Allier: le détenu met le feu à sa cellule et meurt

Publié le 14/07/2019 à 16:12
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Vendredi 12, un jeune détenu de 19 ans est mort dans sa cellule, probablement asphyxié par les fumées de son matelas qu'il venait d'inflammer. Une autopsie sera menée.

C'est le parquet qui a confirmé l'information samedi 13: un jeune détenu de 19 ans a été retrouvé mort dans sa cellule à laquelle il venait de mettre feu.

Les faits se sont déroulés vendredi 12 dans la maison d'arrêt de Moulins-Yzeure (Allier). Le jeune homme a réussi à déclencher un sinistre avec la mousse de son matelas. Ce dernier s'est mis à dégager une épaisse fumée, mais sans flamme. Le détenu est probablement mort asphyxié par les émanations. Les gardiens l'ont retrouvé en arrêt cardiaque. Une autopsie sera cependant menée pour confirmer les causes de la mort, comme le rapporte la presse locale (voir ici).

Le prisonnier était originaire de ce département rural au cœur du territoire. Il avait été condamné pour des faits de violence, menace de mort, trafic de stupéfiants et vol aggravé. Placé en détention depuis le mois de mai, il devait théoriquement être remis en liberté en janvier 2020.

Lire aussi: Les premiers détenus radicalisés sont arrivés à la prison de la Santé

Une enquête a été ouverte pour déterminer par quels moyens précis le jeune homme a réussi à incendier son matelas de la sorte. L'investigation devra aussi comprendre si le geste était volontaire ou non, le prisonnier n'ayant pas auparavant manifesté de tendances suicidaires. Détenu particulièrement "dur", il avait déjà fait des séjours en prison malgré son jeune âge et était placé en quartier disciplinaire au moment des faits.

Voir aussi:

Hérault: un détenu s'évade pendant son transfert au tribunal

Bapaume: le détenu fabriquait une bombe, les démineurs interviennent 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une enquête est menée pour comprendre les causes de la mort du jeune homme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-