Allier: sa fille souffre d'une leucémie, ses collègues lui offrent 330 jours de congés

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Allier: sa fille souffre d'une leucémie, ses collègues lui offrent 330 jours de congés

Publié le 24/10/2016 à 15:37 - Mise à jour à 15:40
©Humbert Nicolette/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les salariés du groupe Mr. Bricolage ont offert plus de 300 jours de congés à l'une leur collègue qui travaille dans un magasin de Montluçon. Cette dernière va pouvoir prendre soin de sa fille, atteinte d'une leucémie aigüe.

C'est un élan de solidarité qui fait chaud au cœur. Les employés d'un magasin Mr. Bricolage de Montluçon dans l'Allier ont offert des jours de congés à l'une de leur collègue, Nathalie, dont la fille est atteinte d'une leucémie aigüe.  L'enfant de 10 ans doit suivre au CHU de Clermont-Ferrand un traitement de chimiothérapie qui doit durer plusieurs mois.

Une trentaine de dons proviennent de l’agglomération de Montluçon qui représentaient entre un mois et trois jours de repos. Mais l'élan de solidarité a même dépassé le département de l’Allier. "Il y a des gens que je ne connais pas", a expliqué Nathalie. Dans d'autres sites du groupe, les salariés ont donné jusqu'à une semaine. L'entreprise a également contribué en lui offrant une semaine de congés.

Cet élan de solidarité est permis dans le cadre de la loi Mathys, promulguée le 9 mai 1994. Cette dernière autorise un salarié à "renoncer anonymement et sans contrepartie" de jours de repos au bénéfice d'un autre salarié de l'entreprise si celui-ci a un enfant à charge de moins de 25 ans atteint d'une maladie, d'un handicap ou est victime d'un accident "rendant indispensable une présence soutenue". Fin 2015, en Mayenne, les salariés d'une entreprise s'étaient mobilisés pour offrir 213 jours de congés à une collègue afin qu'elle s'occupe de son fils de neuf ans atteint d'une tumeur au cerveau.

Cette loi est ainsi appelée du nom d’un garçonnet de 10 ans qui s’est battu pendant quatre ans contre un cancer du foie. Pour l’accompagner lors de ses chimiothérapies et d’une transplantation hépatique, son père, Christophe Germain, salarié de l’entreprise Badoit de Saint-Galmier (Loire) avait reçu en cadeau de ses collègues 170 jours de RTT, hors du cadre légal.
 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les salariés du groupe Mr. Bricolage ont offert plus de 300 jours de congés à l'une leur collègue qui travaille dans un magasin de Montluçon.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-