Il avait des douleurs au pied, 75 aiguilles retrouvées dans son corps (photos)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il avait des douleurs au pied, 75 aiguilles retrouvées dans son corps (photos)

Publié le 07/05/2017 à 15:16 - Mise à jour à 15:45
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le "Daily Mirror" révélait lundi qu'à Mumbai, dans le sud de l'Inde, un homme de 36 ans s'était rendu à l'hôpital pour des douleurs au pied. Les médecins ont alors découvert 75 aiguilles en métal dans le corps de Badrilal Meena. L'homme n'a pas su expliquer comment elles avaient pu arriver là.

Les médecins d'un hôpital de Mumbai, dans le sud de l'Inde, ont eu affaire à un patient peu commun, a rapporté le Daily Mirror lundi 1er mai. Un homme de 36 ans s'est présenté pour subir une opération car il souffrait de douleurs au pied. Mais très vite, les médecins se sont aperçus que Badrilal Meena avait 75 aiguilles et épingles en métal dans le corps.

Ce sont des radios qui ont révélé la présence de ces corps étrangers: "nous avons eu tellement peur après avoir vu les images. Nous ne savons pas comment les aiguilles ont pénétré dans son corps", a expliqué le fils du patient, Rajendra. Sur les 75 broches, 40 ont été découvertes dans la gorge de Badrilal Meena, 25 autres dans sa jambe droite et quelques aiguilles ont aussi été trouvées dans ses bras.

L'homme n'a pas pu expliquer à ses médecins comment celles-ci avaient pu se retrouver dans son corps: "je lui ai demandé à plusieurs reprises, mais il n'en a aucun souvenir", a précisé son fils. Cependant pour les docteurs, le constat est sans appel et il n'y a qu'une seule explication à la présence de ces très nombreux bouts de métal dans le corps de leur patient: Badrilla Meena les a délibérément ingurgitées.

Mais le pronostic vital de cet employé d'une compagnie ferroviaire du nord du pays n'est pas engagé, selon les médecins: aucun de ses organes vitaux n'a été touché. L'homme et sa famille, originaires de Kotah, avaient été dans plusieurs hôpitaux mais Badrilla Meena n'y avait jamais été accepté.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les médecins ont découvert des aiguilles dans tout le corps de leur patient.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-