Alpes-de-Haute-Provence: elle maltraite son bébé, se filme et envoie la vidéo au père

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Alpes-de-Haute-Provence: elle maltraite son bébé, se filme et envoie la vidéo au père

Publié le 02/02/2018 à 14:57 - Mise à jour à 15:04
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une mère de famille a été placée en garde à vue mardi, à Manosque dans les Alpes-de-Haute-Provence, après avoir violenté son bébé de 8 mois. Elle s'est filmée en train de le maltraiter et a envoyé la vidéo au père qui a tout de suite porté plainte.

Une jeune mère de famille de 27 ans a été interpellée puis placée en garde à vue mardi 30, à Manosque dans les Alpes-de-Haute-Provence, pour avoir maltraité son petit garçon de huit mois.

Selon le quotidien Le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, elle se serait filmée à l'aide de son téléphone en train de le secouer violemment et de lui tirer les cheveux. Elle aurait également menacé de le tuer. Puis elle a envoyé la vidéo à son ex-compagnon, le père de l'enfant, avec qui la rupture a été très difficile.

Lire aussi: pour se payer un billet d'avion, elle vend son bébé pour 166 euros

Immédiatement après avoir visionné les images, le jeune papa en question est allé porter plainte auprès du commissariat de Manosque.

L'enfant n'a pas eu besoin d'être hospitalisé. Son état de santé n'était pas inquiétant.

Lire aussi: une mère de 24 ans tue deux de ses fils en les passant au four

Les policiers sont allés rapidement arrêter la mère suite à la plainte du père. Lors de sa garde à vue, débutée mardi après-midi et qui a ensuite été prolongée jusqu'à jeudi 1er février, elle a avoué les faits et expliqué qu'elle voulait se venger de son ex.

Jeudi elle a été déférée devant le parquet de Digne-les-Bains, puis libérée et placée sous contrôle judiciaire en vue de son procès au tribunal correctionnel en avril prochain.

A noter que, selon le journal de La Provence, la jeune femme était déjà connue des services de police et de la justice pour d'autres délits.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une mère de famille a été arrêtée puis relâchée sous contrôle judiciaire après avoir maltraité son bébé. Elle avait filmé la scène et envoyé la vidéo au père.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-