Alpes: risque d'avalanche très élevé à cause du redoux

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Alpes: risque d'avalanche très élevé à cause du redoux

Publié le 19/04/2018 à 13:40 - Mise à jour à 14:07
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Météo-France a placé les Alpes du Sud en risque avalanche fort à partir de ce jeudi. Le redoux et le soleil rendent la neige molle et des plaques risquent de se détacher, surtout en hors-piste évidemment.

Alors que les vacances scolaires de printemps touchent à leurs fins pour la zone A, qu'il reste encore quelques jours pour la zone C et que la zone B s'apprête à partir en congés à son tour, l'envie de profiter encore un peu de la neige et des stations de sports d'hiver toujours ouvertes est très forte. Mais prudence.

Météo-France a placé les Alpes du Sud en risque fort d'avalanche (4 sur 5) à partir de ce jeudi 19. La faute à une combinaison de facteurs: l'enneigement abondant tout au long de la saison, le redoux actuel et un brusque passage de l'hiver au printemps, la fonte des neiges…

Tout cela donne un risque accru de déclenchements d'avalanches spontanées. Le massif du Mont-Blanc est particulièrement concerné.

Lire aussi: comment garder la forme toute une journée de ski?

Les autorités appellent donc les vacanciers, qui veulent profiter des derniers jours de ski avant la fermeture des stations, à faire extrêmement attention.

Le préfet de Haute-Savoie a demandé dans un communiqué de presse aux "pratiquants de la montagne, skieurs et randonneurs à ski ou en raquettes" de faire preuve de "la plus grande vigilance".

Aussi, il "recommande de ne pas skier en hors-piste sans se renseigner auprès des professionnels de la montagne" et "sans le matériel indispensable (pelle, sonde, détecteur de victimes d'avalanches)".

En insistant: "Ne prenez pas de risque avec votre sécurité et celle des secouristes. Sachez renoncer, soyez responsable".

Avant de chausser vos skis, vos raquettes ou votre planche de surf, ayez donc le réflexe de consulter les bulletins de neige et avalanche de Météo-France (en cliquant ici) et ne prenez pas de risques inconsidérés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A cause du risque avalanche élevé, les autorités ont appelé les skieurs, surfeurs et randonneurs à la plus grande vigilance en montagne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-