Alpinisme: un amputé des deux pieds s'apprête à gravir le K2 sans oxygène

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Alpinisme: un amputé des deux pieds s'apprête à gravir le K2 sans oxygène

Publié le 16/05/2016 à 14:40 - Mise à jour à 14:57
©Rodrigo Buendia/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L’Equatorien Santiago Quintero, amputé des deux pieds, s’est lancé le défi de vaincre le K2, deuxième plus haut sommet du monde, sans renfort d’oxygène et avec des prothèses.

Santiago Quintero est un homme au courage extraordinaire. Amputé des deux pieds et âgé de 41 ans, il s'apprête à gravir le K2, deuxième plus haut sommet du monde, dans le massif de l'Himalaya. Un exploit que l'Equatorien, équipé de prothèses, entend réaliser sans renfort d'oxygène en juin prochain.

Le K2, situé à la frontière entre la Chine est le Pakistan, culmine à 8 611 mètres. C'est la passion de Santiago Quintero pour l'alpinisme qui lui a valu son infirmité. Se qualifiant de "miracle vivant", il ne se pose pas de limites bien qu'il ait perdu la moitié de ses pieds, gelés en janvier 2002 lors de l'ascension de l'Aconcagua. Suite à ce sommet, le plus haut des Amériques qui culmine à 6.962 mètres dans les Andes argentines et dont il a été le quatrième à conquérir seul la face sud, route la plus extrême, l'alpiniste a été transféré en Espagne où il est resté hospitalisé neuf mois à Saragosse.

Le 18 mars 2002, "ils ont dû m'amputer de plus de la moitié du pied droit et la moitié du gauche", a-t-il ajouté, précisant néanmoins immédiatement: "sans la montagne, je préfère ne pas vivre".

Son projet est d'escalader avec prothèses d'ici 2019 les 14 principales montagnes dépassant les 8.000 mètres, appelées aussi les "Huit-Mille". Il s'est déjà mesuré au K2 en 2009 mais a dû renoncer "si près du sommet". "Etre handicapé est une décision personnelle", a estimé l'alpiniste. "Personne ne peut me dire comment je suis ou ce que je suis!".

L'alpiniste, qui fera l'ascension sans renfort d'oxygène mais avec un accompagnant qui, lui, sera équipé, s'est montré confiant : "je sais que cette année, nous allons réussir. Je sens quelque chose de spécial".

Surnommé "la montagne sans pitié", le K2 est considéré comme bien plus difficile à gravir que l'Everest. Avec l'Annapurna, il est l'un des deux sommets les plus meurtriers au monde.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Amputé des deux pieds et âgé de 41 ans, Santiago Quintero s'apprête à gravir le K2, deuxième plus haut sommet du monde, dans le massif de l'Himalaya.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-