Alsace: un homme accusé d'avoir brûlé le crâne de sa femme au chalumeau

Alsace: un homme accusé d'avoir brûlé le crâne de sa femme au chalumeau

Publié le 28/07/2018 à 12:32 - Mise à jour à 12:39
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un père de famille a été placé en garde à vue mardi à Saint-Louis, en Alsace. Sa fille a porté plainte contre lui et l'accuse d'avoir brûlé les cheveux de sa mère au chalumeau, le blessant grièvement à la tête.

Elle a porté plainte après avoir assisté à une scène d'une rare violence. Une jeune femme âgée d'une vingtaine d'années a dénoncé son père après qu'il a utilisé un chalumeau pour brûler les cheveux de sa mère, dimanche 22 à leur domicile de Saint-Louis en Alsace.

L'homme âgé de 46 ans a été placé en garde à vue mardi 24. Sa femme quant à elle a été grièvement blessée au crâne.

Elle a donc été examinée par un médecin qui lui a prescrit huit jours d'interruption temporaire de travail. Mais le praticien a aussi remarqué d'autres traces de violences, plus anciennes, sur le corps de la victime. Il s'agirait là encore de brûlures selon L'Alsace.

A voir aussi: Vesoul - cinq marginaux torturent longuement une personne vulnérable

Le père de famille a été déféré devant le parquet de Mulhouse et une information judiciaire pour actes de tortures et barbarie a été ouverte au vu de la gravité des faits.

En outre, le parquet a demandé son placement en détention provisoire.

L'homme, qui n'en était visiblement pas à ses premières violences commises selon les premiers pas de l'enquête, risque une lourde peine de prison. Selon l'article 222-1 du code pénal, "le fait de soumettre une personne à des tortures ou à des actes de barbarie est puni de quinze ans de réclusion criminelle".

A lire aussi:

Caen - le sadique qui torture des chats condamné après 17 nouvelles plaintes

Pas-de-Calais - prison ferme pour avoir torturé un chien à mort

Accusé de viols, il aurait torturé son co-détenu pour qu'il avoue à sa place

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une jeune femme a porté plainte contre son père, elle l'accuse d'avoir brûlé les cheveux de sa mère au chalumeau.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-