Des ambulanciers font un détour pour qu'une patiente puisse voir la mer une dernière fois

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Des ambulanciers font un détour pour qu'une patiente puisse voir la mer une dernière fois

Publié le 24/11/2017 à 16:46 - Mise à jour à 16:59
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A la demande d'une patiente en soins palliatifs, des ambulanciers, qui devaient effectuer un transfert entre deux établissements médicaux, ont fait un petit détour mercredi pour qu'elle puisse voir la mer une nouvelle (et peut-être dernière) fois.

L'histoire est touchante et a ému de nombreux internautes. En Australie, des ambulanciers, qui devaient effectuer un transfert entre deux établissements hospitaliers, ont fait un petit détour mercredi 22 pour qu'une patiente en soins palliatifs puisse voir la mer une nouvelle (et peut-être dernière) fois. Attendris par sa requête, ils ont accédé à sa demande et l'ont donc emmené devant la Hervey Bay, dans l'est du pays, pour son plus grand plaisir.

Sur place, son brancard a été amené au plus près de la mer pour que son souhait se réalise. Et c'est via un message Facebook que les ambulanciers ont décrit ce moment émotionnellement fort."Des larmes ont coulé et la patiente a été très heureuse. Parfois, vous n’avez pas besoin de médicaments, de rééducation ou de compétences pour faire du bien mais seulement d’empathie", ont-ils ainsi raconté. Une publication partagée plus de 20.000 fois.

Pour rappel, les soins palliatifs sont délivrés à des personnes atteintes d’une maladie grave, évolutive ou en phase terminale. Ces derniers, qui visent à soulager la douleur physique aussi bien que la souffrance psychique, interviennent quand la personne malade est dans une phase critique de sa maladie ou lorsqu'elle est en fin de vie.

Selon les données rapportées par l'Organisation mondiale de la Santé (source OMS), on estime que, chaque année, 40 millions de personnes ont besoin de soins palliatifs et que 78% d’entre elles vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Et ce chiffre pourrait continuer à augmenter au cours des prochaines années notamment en raison du vieillissement de la population.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des ambulanciers ont emmené leur patiente voir la mer pour la dernière fois.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-