Amiens : 5 surveillants arrêtés pour trafic de drogue en prison

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 03 février 2015 - 18:09
Image
Une prison.
Crédits
©Henry Hagnäs/Flickr
Outre les cinq gardiens, un ancien détenu a été interpellé.
©Henry Hagnäs/Flickr
Neuf personnes, dont cinq gardiens, ont été arrêtées dans le cadre d'une affaire de trafic de stupéfiants à la maison d'arrêt d'Amiens, dans la Somme, ce mardi matin.

Ils vont peut-être eux aussi se retrouver derrière les barreaux. Cinq surveillants de la maison d'arrêt d'Amiens (Somme) ont été arrêtés par la police judiciaire de Lille dans le cadre d'un coup de filet anti-drogue, ce mardi matin. Ils sont soupçonnés d'avoir alimenté en stupéfiants et en téléphones portables les détenus de la prison où ils travaillent, selon RTL qui dévoile les faits.

Les surveillants "ont été interpellés chez eux ce matin à 06H00, (...) il y a présomption de trafic (de drogue et de portables, NDLR) dans le cadre de leur fonction", a affirmé Luc Rody, secrétaire CGT national et régional Nord-Pas-de-Calais-Picardie et surveillant à la maison d'arrêt d'Amiens, cité par FranceTV info.

"Je fais partie des plus anciens de l'établissement (...). Ils font partie du service d'étage. Je n'aurais pas imaginé, quand je travaille avec eux je n'ai aucun souci", a-t-il également assuré, sans souhaiter en dire plus sur leur profil.

Au total, les enquêteurs ont interpellé neuf personnes dans le cadre de cette affaire de trafic de stupéfiants au sein de la prison d'Amiens (Somme). Parmi les neuf personnes arrêtées, figurent donc les cinq surveillants, mais aussi un détenu récemment libéré et trois membres de son entourage, a indiqué une source proche de l'enquête. Tous sont actuellement en garde à vue.

Toujours selon RTL, des fouilles sont actuellement menées dans un certain nombre de cellules de la maison d'arrêt d'Amiens, probablement afin de trouver des preuves liées à ce trafic.

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
19/07 à 17:30
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.