Amiens: des rugbymen fêtards cassent une statue en ville après un match (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Amiens: des rugbymen fêtards cassent une statue en ville après un match (vidéo)

Publié le 14/05/2018 à 20:30 - Mise à jour à 20:40
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des joueurs de rugby d'un club de Marcq-en-Baroeul dans le Nord ont commis un acte de vandalisme à Amiens après un match. Il ont cassé une statue emblématique d'un quartier de la ville.

Que s'est-il passé dans la tête de ces rugbymans de Marcq-en-Barœul dans le Nord? Des joueurs de ce club, dont l'équipe phare évolue en Fédérale 2 (quatrième division) ont commis un acte de vandalisme pour le moins étrange dimanche 13, comme le rapporte le journal Le Courrier picard. Revenant d'un match s'étant déroulé dans l'après-midi à Amiens dans la Somme (une autre source locale évoque un tournoi à Beauvais), une vingtaine de sportifs ont décidé de passer un moment de fête –peut-être alcoolisé– dans le quartier de Saint-Leu.

Petite spécificité locale du quartier, la statue de "l'homme sur la bouée" (œuvre en bois d'un artiste allemand) qui se trouve directement "les pieds dans l'eau", la majorité de l'œuvre étant hors des flots dont le niveau est très bas à cet endroit

Pour une raison mal définie (qui correspondrait à une tradition étudiante de revêtir la statue d'un t-shirt aux couleurs de son école), deux des joueurs de Marcq-en-Barœul se mettent à l'eau et grimpent à l'arrière de la statue et l'habillent (a priori d'un maillot) en la saisissant. Arrive alors le drame, les deux pieds de cet édifice apprécié et emblématique du quartier craquent et le statue plonge à l'eau (de même que les deux individus). Une vidéo des faits, filmés depuis le quai, circule depuis montrant le moment où la statue se fracture.

©source Twitter

Non content d'avoir causé ce stupide acte de vandalisme, le Courrier picard explique que les deux hommes ont voulu ensuite partir avec la statue, sans doute comme trophée de leur "exploit'".

Le club de rugby de Marcq-en-Barœul a réagi sans tarder à la bêtise de ses joueurs en publiant un communiqué sur Facebook (voir ici). Reconnaissant l'implication de deux de ses joueurs dans cet "acte de vandalisme malencontreux", l'Olympique Marcquois a annoncé qu'il "prendra les mesures nécessaires auprès des fautifs".

Le club annonce qu'il va prendre contact avec la mairie d'Amiens (ce lundi 14, donc). Le compte Facebook de la statue (où sont publiées les photos prises par des étudiants fêtards) confirme le diagnostic de "chevilles cassées" mais promet une restauration prochaine.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La statue était emblématique qu quartier de Saint-Leu.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-