Angers: ce que l'on sait sur la chute du balcon qui a provoqué la mort de quatre jeunes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Angers: ce que l'on sait sur la chute du balcon qui a provoqué la mort de quatre jeunes

Publié le 17/10/2016 à 11:00 - Mise à jour à 11:05
©Jean-François Monier/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La chute d'un balcon dans un immeuble récent d'Angers a provoqué la mort de quatre jeunes, qui participaient à une pendaison de crémaillère. L'enquête devra indiquer les causes exactes, mais les premières observations font penser à une malfaçon du bâtiment.

Comme une série de "détonations" rapportent les témoins de la tragédie qui a frappé la ville d’Angers. Il était 23h30 samedi 15, lorsque le balcon du troisième étage de l’immeuble "Le Surcouf", sis au 25 de la rue Maillé, s’est effondré, balayant les balcons du deuxième et du premier, et emportant dans sa chute une quinzaine de jeunes gens qui profitaient d’une soirée de pendaison de crémaillère.

Le bilan est terrible: trois garçons de 21,23 et 25 ans et une jeune fille de 18 ans trouveront la mort dans la chute, enterrés sous les gravats. Il faudra 70 pompiers, dont des spécialistes du levage et du déblaiement, pour retrouver les corps des victimes, et des 14 blessés.

Les quatre jeunes qui ont perdu la vie, ainsi que les autres qui sont tombés des trois étages, participaient à une fête privée réunissant une trentaine de jeunes qui, selon les premiers éléments de l’enquête et les témoignages, n’étaient pas spécialement très animée. D'après les premières constatations, la quinzaine de personnes sur le balcon ne dansaient pas, et n’avaient pas de comportement agité. De plus la vision du balcon coupé net, dont il ne reste qu’une armature noircie, laisse penser à une malfaçon. Mais la thèse demande encore à être confirmée, de même que la nature exacte du problème technique éventuel.

Le maire d’Angers, Christophe Béchu (LR) a pris un "arrêté de péril imminent" interdisant temporairement l’occupation des trois appartements impliqués dans l’accident, ainsi que les six autres logements de l’immeuble ayant un balcon sur cour, le temps de l’investigation. Une enquête a en effet été ouverte dimanche 16 pour homicides et blessures involontaires et confiée à la PJ d'Angers et à la sûreté publique.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le balcon du troisième étage s'est cassé net, emportant ceux des autres étages.

Newsletter





Commentaires

-