Angleterre: le corps de Sophie L., une jeune fille au pair française, retrouvé calciné chez le couple qui l'employait

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Angleterre: le corps de Sophie L., une jeune fille au pair française, retrouvé calciné chez le couple qui l'employait

Publié le 22/09/2017 à 12:57 - Mise à jour à 13:01
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Sophie Lionnet, jeune fille au pair française partie travailler en Angleterre il y a plusieurs mois, a été retrouvée morte par la police britannique mercredi. Son corps calciné était dans le jardin de la famille chez qui elle travaillait. Ses patrons, de nationalité française, ont été arrêtés et mis en examen pour meurtre.

Elle voulait juste travailler en Angleterre et apprendre la langue de Shakespeare. Mercredi 20, Sophie Lionnet, jeune fille au pair française âgée de 21 ans, a été retrouvée morte, le corps complètement calciné, par la police britannique dans le jardin du couple chez lequel elle travaillait.

Une épaisse fumée s'échappait du brasier et une odeur étrange a alerté le voisinage de cette maison luxueuse -d'une valeur de plus d'un millions d'euros- située à Wimbledon dans le sud de Londres.

"Je n’ai pas revu la jeune fille depuis août dernier. Elle avait l’habitude de venir avec les enfants deux fois par jour pour leur acheter des bonbons", a expliqué Sunny Patel, un commerçant du quartier, dans The Telegraph.

Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Kouider, 34 ans, tous deux de nationalité française, ont été arrêtés et puis mis en examen pour meurtre ce vendredi 22. Sophie Lionnet travaillait chez eux et gardait leurs deux enfants depuis quatorze mois environ, toujours selon The Telegraph. Les enfants ont été pris en charge par les services sociaux.

Sophie Lionnet avait donc 21 ans. Elle était originaire de Troyes. Selon une amie, elle était malheureuse depuis plusieurs semaines et devait rentrer en France lundi 18, mais elle n'est jamais descendue de l'avion qu'elle aurait dû prendre.

Très abîmé par les flammes, le corps de Sophie Lionnet fera dans les prochains jours l'objet d'une autopsie. Aucune information n'a pour l'heure filtré sur les circonstances du drame ni sur les raisons qui auraient pu mener le couple à commettre un crime sordide.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sophie Lionnet travaillait comme jeune fille au pair dans une maison d'une valeur de plus d'un million d'euros.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-