Apologie du terrorisme: quatre ans de prison ferme pour avoir félicité les frères Kouachi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Apologie du terrorisme: quatre ans de prison ferme pour avoir félicité les frères Kouachi

Publié le 13/01/2015 à 11:46 - Mise à jour à 12:50
©Thomas Bresson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

Un homme de 34 ans, qui avait fait l'apologie des frères Kouachi la semaine dernière lors de son arrestation en état d'ivresse, a été condamné lundi 12 à quatre ans de prison. Ce multirécidiviste a déjà 16 condamnations à son actif.

Moins d'une semaine après les attentats qui ont frappé Paris, les condamnations pour apologie du terrorisme se multiplient. Un homme de 34 ans, qui avait félicité les frères Kouachi lors de son arrestation en état d'ivresse, a été condamné lundi 12 à quatre ans de prison.

Au moment de son interpellation après un accident de voiture, samedi 10 à Haulchin (Nord), l'homme s'en est pris à la police: "Il devrait y en avoir plus, des Kouachi. J'espère que vous serez les prochains (...). Vous êtes du pain bénit pour les terroristes", a-t-il lancé aux policiers venus l'arrêter, faisant référence aux deux djihadistes auteurs de la tuerie à Charlie Hebdo mercredi 7.  

Le prévenu, originaire de Douchy-les-Mines (Nord), a fait l'objet d'une comparution immédiate pour conduite sous l'emprise d'un état d'ivresse manifeste, refus de se soumettre aux vérifications en état de récidive, blessures involontaires et apologie d'actes de terrorisme. Outre ces multiples chefs d'accusation, l'homme serait, selon La Voix du Nord, un multirécidiviste, avec déjà 16 condamnations à son actif. Le quotidien indique qu'il est "déjà passé en jugement pour quatre outrages à personnes dépositaires de l'autorité publique et trois rebellions".  

Face à ces constats, le verdict est tombé: en plus des quatre ans d'emprisonnement, le trentenaire a écopé d'une annulation de son permis de conduire pendant deux ans et d'une interdiction de ses droits civils et de famille pendant trois ans. "La sévérité des peines prononcées s'explique grandement par les propos tenus faisant l'apologie des actes de terrorisme", a expliqué François Pérain, procureur de Valenciennes.

Depuis la nouvelle loi anti-terroriste du 14 novembre 2014, faire l'apologie du terrorisme peut être puni de cinq ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

 

Auteur(s): AZ


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme de 34 ans a été condamné à quatre ans de prison ferme pour avoir fait l'apologie des frères Kouachi.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-