Apologie du terrorisme: un manuel pour apprendre à compter les bombes chez l'ancien prof de maths

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Apologie du terrorisme: un manuel pour apprendre à compter les bombes chez l'ancien prof de maths

Publié le 30/08/2018 à 07:53 - Mise à jour à 07:56
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un ancien professeur de mathématiques a été condamné à deux ans de prison mercredi à Grenoble pour "apologie du terrorisme" et "diffusion de l'enregistrement d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne".

Un homme de 53 ans, ancien professeur de mathématiques, a été condamné mercredi 29 à deux ans de prison pour apologie du terrorisme. Il détenait et avait partagé sur Internet de nombreux contenus de propagande djihadiste.

Né au Maroc et père de trois enfants, l'homme avait longtemps enseigné dans des collèges ou des lycées mais avait depuis arrêté pour raisons médicales. Il semble qu'il passait depuis beaucoup de temps sur les canaux de propagande de l'Etat islamique. Repéré par les services de renseignement, il avait été arrêté et incarcéré en juillet dernier.

Parmi les centaines de fichiers retrouvés sur son ordinateur, des scènes de décapitation ou des vidéos expliquant comment commettre un attentat. Visiblement décidé à ne pas totalement abandonner son ancienne profession, il s'était également procuré un manuel  de mathématiques édité par l'organisation terroriste dans lequel les enfants sont notamment invités à compter les bombes.

Voir: Apologie du terrorisme sur internet - explosion des demandes de retrait

Egalement condamné pour "diffusion de l'enregistrement d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne", l'homme avait partagé le serment d'allégeance à l'EI ou encore une citation encourageant les parents à dégoûter les enfants de fêtes de Noël ou du Nouvel An.

Se présentant comme un bon père de famille il s'est justifié par une simple curiosité et un "ras-le-bol" des médias "classiques". Mais l'avocat général y a vu une volonté de pratiquer un "djihad médiatique". Malgré la demande de relaxe de son avocat qui a mis en garde contre les "procès d'intention", l'homme a été condamné à deux ans de prison.

Lire aussi:

Les polices européennes et américaine portent un coup à la propagande du groupe EI

Neuf mois après sa défaite, l'Etat islamique est de retour à Raqqa

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme détenait et partagé des éléments de propagande de l'Etat islamique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-