Appel à "la vigilance" du préfet de police de Paris suite aux attentats à Bruxelles

Appel à "la vigilance" du préfet de police de Paris suite aux attentats à Bruxelles

Publié le 22/03/2016 à 19:50 - Mise à jour à 19:51
©Miguel Medina/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Suite aux attentats qui ont frappé Bruxelles ce mardi matin, la France a encore renforcé son dispositif sécuritaire. Rien qu'à Paris, ce sont 400 hommes supplémentaires qui ont été déployés, a confirmé le préfet de police de la capitale qui appelle les Franciliens à "la vigilance".

Le préfet de police de Paris Michel Cadot a demandé ce mardi 22 aux Franciliens "d'aider les forces de l'ordre en faisant preuve de vigilance et en signalant tout comportement suspect ou colis abandonné", après les attentats de Bruxelles.

"Les Franciliens peuvent aider les forces de l’ordre en faisant preuve de vigilance et en signalant tout comportement suspect ou colis abandonné", a déclaré à l'AFP Michel Cadot. Dès mardi matin, "400 policiers et gendarmes ont été déployés afin de conforter la sécurité dans les aéroports, les gares et les transports en commun de Paris et de sa région", a-t-il rappelé. "Ces actions renforcent le dispositif de sécurisation mis en place depuis plusieurs mois entre les forces de police et les militaires dans le cadre de l’opération Sentinelle", a ajouté le préfet de police.

Mardi, "plusieurs dizaines d’opérations ont été organisées ou sont en cours, qu’il s’agisse de contrôles aléatoires des personnes souhaitant accéder aux gares, ou bien de contrôles de véhicules avec ouverture de coffres suite à autorisation du procureur de la République", a-t-il ajouté.

Des opérations de ce type seront mises en place "chaque jour sur la voie publique, au sein des interconnexions de transports en commun, mais également dans ou aux abords des gares et des aéroports", ainsi qu'un "renforcement des contrôles sur le réseau autoroutier et dans les gares de péage". Chaque policier, "quelle que soit sa mission, a le réflexe +antiterrorisme+ au quotidien", a souligné Michel Cadot.

Fin février, la préfecture de police a reçu une partie du nouveau matériel fourni aux brigades anticriminalité (BAC) dans le cadre du plan BAC-PSIG 2016, dont des fusils d'assaut jusqu'alors réservés aux unités d'élite.

Pour continuer à suivre les développements des attaques de ce mardi à Bruxelles, suivez notre direct en cliquant ICI.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un total de "400 policiers et gendarmes ont été déployés afin de conforter la sécurité dans les aéroports, les gares et les transports en commun de Paris et de sa région", selon le préfet de police de Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-