Après Millas, des images de passages à niveau défectueux relayées sur les réseaux sociaux (vidéos)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Après Millas, des images de passages à niveau défectueux relayées sur les réseaux sociaux (vidéos)

Publié le 04/01/2018 à 16:03 - Mise à jour à 16:12
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La vidéo d'un train qui traverse au ralenti la route, alors que les barrières sont levées au passage à niveau de Chabrières dans les Alpes-de-Haute-Provence, fait le buzz depuis lundi. Après le drame de Millas, les images de ce genre ont afflué sur les réseaux sociaux.

Le drame de Millas du 14 décembre dernier a poussé les automobilistes à se montrer plus prudents à l'approche d'un passage à niveau, sécurisé ou non, défectueux ou non. Mais il les a aussi incités à partager sur les réseaux sociaux des photos ou des vidéos des problèmes ou des dangers qu'ils peuvent rencontrer sur la route au point de croisement avec des rails.

Ainsi, lundi 1er janvier, une jeune femme a transmis à La Provence une vidéo où l'on peut apercevoir un train passer à faible allure alors que les barrières du passage à niveau sont levées.

Le train en question est le fameux "Train des Pignes" dans les Alpes-de-Haute-Provence, et le passage à niveau est celui situé à Chabrières, près de Digne-les-Bains.

"C'était très impressionnant et hyper dangereux, surtout au regard des derniers événements", s'est exclamée l'automobiliste auprès de La Provence.

Voir aussi: drame de Millas - Guillaume Pepy veut plus de sécurité aux abords des passages à niveau

Mais en réalité, si le train est passé à si faible allure, c'est qu'il avait été averti que ce passage à niveau était en panne. La société des Chemins de Fer de Provence a par ailleurs expliqué qu'un "membre du personnel du train doit descendre pour mettre en place une procédure de régulation de la circulation". Ce qui n'est pas visible sur la vidéo.

Collision à Millas: 30 morts et une centaine d'accidents par an aux passages à niveau

Depuis le drame de Millas du 14 décembre dernier, où six enfants ont perdu la vie après la collision entre leur bus scolaire et un train sur un passage à niveau, les internautes publient de plus en plus sur les réseaux sociaux, et principalement sur Twitter, des photos et des vidéos des passages à niveau dangereux et défectueux qu'ils peuvent croiser sur leur chemin. Et souvent ils y ajoutent le hashtag #Millas.

Ce type d'images devient rapidement viral. Parfois à tort. Quelques jours après l'accident mortel de Millas, une personne malintentionnée a relayé sur les réseaux sociaux la vidéo d'un train passant à toute vitesse sur un passage à niveau avec les barrières levées. Il prétendait qu'il s'agissait du passage à niveau où a eu lieu le drame.

Après vérification, il s'agit d'un site en Pologne et les premières traces de la séquence remontent à septembre dernier.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans les Alpes-de-Haute-Provence, la vidéo d'un train qui traverse la route (au ralenti) alors que les barrières sont levées a fait le buzz.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-