Après un coup de fusil dans les parties intimes, il tombe dans le coma

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Après un coup de fusil dans les parties intimes, il tombe dans le coma

Publié le 03/05/2018 à 12:06 - Mise à jour à 12:10
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un adolescent de 17 ans a été grièvement blessé à l'arme à feu dimanche soir à Périgueux (Dordogne). Il a reçu un coup de fusil dans les parties intimes et a dû être placé dans un coma artificiel. Le tir serait accidentel selon les premiers éléments de l'enquête.

La soirée entre amis a tourné au cauchemar. Dimanche 29 avril, un jeune homme de 17 ans a été grièvement blessé par arme à feu alors qu'il était avec trois amis dans un appartement de Périgueux (en Dordogne). Selon France Bleu Périgord, l'adolescent a reçu un coup de fusil dans les parties génitales et a été plongé dans un coma artificiel.

L'auteur du coup de feu, lui aussi âgé de 17 ans, aurait déclaré aux enquêteurs qu'il ne savait pas que le fusil de chasse qu'il manipulait était chargé.

Il a été interpellé avant d'être mis en examen pour "blessures involontaires avec incapacité de travail supérieure à trois mois et manquement à l'obligation de sécurité et de prudence" puis placé sous contrôle judiciaire dans un foyer des Landes (à Mont-de-Marsan plus exactement).

Lire aussi: son compagnon diffuse leur sextape, elle lui sectionne le pénis au sécateur

La victime a été transportée en urgence et dans un état grave à l'hôpital de Périgueux, où les médecins qui l'ont pris en charge ont décidé de le placer dans un coma artificiel.

L'adolescent arrêté risque, selon les dispositions du code pénal, jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.

"En cas de violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à trois ans d'emprisonnement et à 45 000 euros d'amende", précise aussi l'article 222-19 (source Legifrance).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un adolescent de 17 ans a reçu un coup de fusil dans les parties intimes à Périgueux dimanche soir.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-