Après une chute la petite fille se couche avec une bosse, elle meurt dans la nuit

Après une chute la petite fille se couche avec une bosse, elle meurt dans la nuit

Publié le 02/05/2018 à 07:09 - Mise à jour à 07:12
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de vendredi à samedi, une petite fille de cinq ans a perdu la vie, visiblement après une chute dans un escalier. Ses parents l'ont mise au lit pensant qu'elle n'avait qu'une simple bosse, elle est finalement morte dans son lit.

L'accident a été mortel mais ses conséquences tragiques n'ont pas été immédiates: une petite fille est morte après une chute dans les escaliers. Mais son décès n'a été constaté que le lendemain, comme le rapporte France bleu Orléans.

Les faits se déroulent dans la nuit du vendredi 27 avril au samedi 28 dans la commune de Ladon dans le département du Loiret. Dans la soirée du vendredi l'enfant fait une chute importante sur une quinzaine de marches d'un escalier de la maison familiale. Apparemment, la fillette a trébuché sur des jouets placés en haut des marches ce qui a entraîné sa chute.

Les parents accourent vers leur fille mais jugent son état sans gravité. L'enfant se relève et semble n'avoir qu'une bosse sur la tête. La petite fille demande d'ailleurs à aller aux toilettes puis les parents la mettent au lit, en espérant sans doute qu'une nuit de sommeil effacera la mésaventure. Hélas, il n'en sera rien.

Lire aussi: L'enfant grimpe à un arbre et chute, il s'empale sur une clôture

Le lendemain, le samedi 28, allant la réveiller, les malheureux parents découvrent horrifiés que leur petite est morte dans son lit.

Lundi 30, une autopsie de l'enfant a été pratiquée pour comprendre ce qu'il a pu se passer. Le verdict tombe: la petite victime est décédée d'une luxation des vertèbres cervicales. Une blessure consécutive à la chute qui n'a donc été mortelle que quelques heures après le traumatisme. Une enquête a cependant été ouverte.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enfant était morte au petit matin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-