Aramon: un lycéen marche sur une voie ferrée, son pied sectionné par un train de marchandises

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Aramon: un lycéen marche sur une voie ferrée, son pied sectionné par un train de marchandises

Publié le 08/09/2017 à 17:57 - Mise à jour à 18:04
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune homme de 17 ans, scolarisé dans un lycée de Beaucaire, a perdu un pied ce vendredi matin à Aramon (Gard) alors qu'il se trouvait sur une voie ferrée, dans un tunnel qu'il avait emprunté pour aller plus vite et ne pas rater son bus. Mais il n'a pas eu le temps de se mettre à l'abri quand un train de marchandises est arrivé et l'a grièvement blessé aux jambes.

Un adolescent de 17 ans, scolarisé dans un lycée de Beaucaire, a été victime d'un terrible accident ce vendredi 8 au matin dans la commune d'Aramon, dans le Gard. Le jeune homme se trouvait sur le chemin des cours quand il a été percuté par un train de marchandises selon France Bleu, et a été grièvement blessé au niveau des jambes. Un de ses pieds aurait même été sectionné.

S'il a été happé par le train, c'est parce qu'il marchait sur la voie ferrée, dans un tunnel ferroviaire interdit aux piétons, qu'il a voulu emprunter pour raccourcir son trajet par peur de rater son bus scolaire.

Quand le train de marchandises, qui circulait dans le sens Villeneuve-les-Avignon/Nîmes, est arrivé, il n'aurait pas eu le temps de se mettre à l'abri dans une niche du tunnel (que les ouvriers utilisent pour se protéger quand un train passe), et a été percuté.

Sitôt après le choc, le conducteur du train a prévenu les secours qui sont rapidement intervenus sur place. Après les premiers soins, l'adolescent a été transporté en hélicoptère à l'hôpital nord de Marseille pour y être opéré.

Aucune information n'a été donnée sur la gravité de sa blessure ou sur la manière dont son pied a été sectionné. Les médecins qui l'ont pris en charge n'ont pas non plus dit si une réimplantation était possible.

Ce drame rappelle un accident similaire qui s'est produit le 14 août dernier à Chambéry, où une jeune femme avait vu ses deux bras amputés au passage d'un train après une chute sur les rails. Mais elle avait été opérée très rapidement et ses membres lui ont été réimplantés. Elle a depuis entamé une longue période de rééducation.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un lycéen scolarisé à Beaucaire a souhaité prendre un tunnel interdit aux piétons pour ne pas rater son bus, et en traversant la voie ferrée, il a été heurté par un train de marchandises. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-