Ardèche: asphyxié, un enfant de trois ans meurt dans l'incendie de sa maison

Ardèche: asphyxié, un enfant de trois ans meurt dans l'incendie de sa maison

Publié le 04/04/2018 à 16:38 - Mise à jour à 16:49
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Alboussière (Ardèche), un petit garçon de trois ans est mort mardi soir dans l’incendie d’une maison. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.

Il n'a pas survécu. A Alboussière (Ardèche), un petit garçon de trois ans est mort dans l’incendie d’une maison, dans la soirée du mardi 3 avril. Selon les premiers éléments rapportés, les faits se sont déroulés aux alentours de 22h. Les deux parents sont parvenus à sortir de leur habitation évacuant quatre de leurs cinq enfants, âgés de 9 mois à 17 ans. Le dernier n'a pu être sauvé et a été asphyxié par les fumées. Les pompiers ont découvert son corps sans vie à leur arrivée.

Pour le moment, nul ne sait les causes exactes de cet incendie mais il se pourrait qu'un chauffage électrique défaillant en soit à l'origine. Confiée à la gendarmerie, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.

"La maison est totalement détruite, le toit s'est effondré, a expliqué à France Bleu le maire de la commune, Philippe Ponton, confiant que ce drame était "très violent pour tout le monde, pour la famille bien sûr, mais aussi pour toute la commune, les voisins et les instituteurs qui étaient en pleurs quand ils ont appris la nouvelle". L'élu a également affirmé que la famille allait être relogée: "Nous avons une maisonnette d'été près du plan d'eau que nous aménageons et que nous allons mettre à leur disposition".

Lire aussi - Loir-et-Cher: deux fillettes meurent dans l'incendie de leur maison

Pour rappel, selon le site Abritel, la cause d'incendie la plus répandue est celle causée par les appareils électriques défectueux. Il convient donc d'être particulièrement attentif à l'installation du système électrique et à l'entretien des appareils.

Sur Internet, l'entreprise conseille notamment de faire réparer ou de changer rapidement les appareils défectueux ou endommagés, afin d'éviter tout risque d'inflammation suite à un dysfonctionnement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En Ardèche, un enfant de trois ans a péri dans l'incendie de sa maison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-