Ardèche: un adolescent de 16 ans trouve la mort en plongeant dans une rivière lors d'une colonie de vacances

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ardèche: un adolescent de 16 ans trouve la mort en plongeant dans une rivière lors d'une colonie de vacances

Publié le 27/07/2017 à 08:06 - Mise à jour à 08:07
©JeanbaptisteM/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mercredi, un jeune adolescent participant à une colonie de vacances en Ardèche s'est tué en sautant dans une rivière. Les causes précises de la mort ne sont pas connues avec certitude. Il est parvenu à sortir de l'eau avant de s'effondrer sur la plage.

Pour lui, l'été en colonie de vacances l'a mené à la mort. Un adolescent de 16 ans est mort après un choc intervenu lors d'une séance de plongeon dans la rivière du Chassezac, dans la commune de Berrias-et-Casteljau, en Ardèche.

Les faits se sont déroulés mercredi 26. Selon France Bleu qui rapporte l'information, le jeune garçon faisait partie d'une colonie de vacances en provenance de la Communauté de communes de Chamonix-Mont-Blanc dans le département de la Haute-Savoie.

Le groupe auquel appartenait l'adolescent s'essayait à la plongée depuis un rocher haut de sept ou huit mètres. Se jetant dans l'eau, le garçon parvient à ressortir de l'eau avant de s'effondrer au sol. Les secours rapidement arrivés sur les lieux ne pourront rien faire pour sauver la malheureuse victimpe. Il n'a pu être réanimé et est mort sur la plage.

Le parquet de Privas a ouvert une enquête pour essayer de comprendre les causes exactes de la mort de la victime qui ne sont pas clairement établies. Si certaines sources évoquent en effet un accident lié à une mauvaise réception, d'autres expliquent que le garçon a en fait heurté le fond de l'eau, par manque de profondeur par rapport à la hauteur du plongeon. Le jeune n'était apparemment pas le premier à sauter dans le groupe, au moins un adulte et autre jeune s'étant jeté à l'eau sans heurt avant le plongeon fatal. Dans l'immédiat, il n'est pas possible de connaître la responsabilité exacte de l'encadrement dans ce dramatique accident.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le jeune homme est mort sur la plage sans que les secours puissent le sauver.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-