Argenteuil: condamné à quatre mois de prison pour avoir frappé deux homosexuels qui avaient eu un geste tendre dans la rue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Argenteuil: condamné à quatre mois de prison pour avoir frappé deux homosexuels qui avaient eu un geste tendre dans la rue

Publié le 24/12/2016 à 10:03 - Mise à jour à 10:05
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune homme a été condamné vendredi à 4 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pontoise pour avoir frappé un couple d’homosexuels devant un lycée d’Argenteuil. La circonstance aggravante de violences commises "en raison de l'orientation sexuelle des victimes" a été retenu.

L'avocate des parties civiles, maitre Anne Lachenaud, s'est dite "très satisfaite" de cette condamnation. Un homme de 25 ans a été condamné, vendredi 23, à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pontoise pour avoir frappé, un couple d'homosexuels devant un lycée d'Argenteuil (Val-d'Oise).

Le prévenu était sorti du véhicule alors qu'il circulait le long de l'établissement scolaire, avait insulté et frappé le couple homosexuel en pleine rue, après avoir surpris une simple caresse dans le dos entre les deux hommes, dont le plus jeune, âgé de 19 ans, venait récupérer son diplôme de CAP dans son lycée, le 24 novembre. "Vous n’avez pas honte, il y a des familles autour", avait-il lancé à l'adresse de ses deux victimes.

Il leur avait asséné un coup de poing et un violent coup dans le tibia qui avait entraîné une chute avant de remonter dans sa voiture, selon une source policière. Les deux victimes s’étaient vu délivrer un et trois jours d’incapacité totale de travail (ITT).

"Ce n'est pas leur homosexualité qui m'a choquée mais leur différence d'âge (le plus âgé a 33 ans, NDLR). Je côtoie souvent des homos en soirée et cela ne m'a jamais posé de problème", s'est défendu l'agresseur dans le box selon Le Parisien. Et d'ajouter: "c'est possible que je les ai traités de petits pédés, mais je ne suis plus sûr".

Le prévenu, dont le casier porte plus d'une dizaine de condamnations pour vols ou violences, travaillait "depuis plus d'un an et demi, avait une compagne", a fait valoir son avocat. Le prévenu a "dit être réinséré, mais la première des réinsertions c'est la tolérance", a rétorqué Ariane Lachenaud. Et de se satisfaire que la circonstance aggravante de violences commises "en raison de l'orientation sexuelle des victimes" ait été retenue par le tribunal alors qu'elle était contestée par le prévenu.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un jeune homme a été condamné vendredi à 4 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pontoise pour avoir frappé un couple d’homosexuels devant un lycée d’Argenteuil.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-