La mère tourne des sextapes pédophiles avec ses deux jeunes enfants, et les vend sur Internet à la demande

La mère tourne des sextapes pédophiles avec ses deux jeunes enfants, et les vend sur Internet à la demande

Publié le 19/08/2017 à 12:05 - Mise à jour à 12:06
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une jeune mère de famille de 28 ans a été inculpée et placée en détention en Arizona pour avoir tourné des vidéos pédophiles avec ses deux jeunes enfants et les avoir envoyées sur Snapchat contre rémunération à un homme non identifié. La jeune femme était à court d'argent et "prête à tout" pour en obtenir.

La lecture des faits est à peine croyable, et la suspecte a visiblement agi dans un but purement financier. Dans la ville de New River, au nord du Phoenix (dans l'Etat de l'Arizona), une jeune mère de famille a été arrêtée et placée en détention pour voir tourné cinq vidéos pédophiles avec ses deux enfants. Elle a ensuite vendu les images abjectes sur Internet.

La presse locale relate que la mère de famille, qui a été inculpée officiellement le mercredi 16, a été arrêtée pour avoir réalisé des sextapes avec ses deux petis, âgés de seulement 3 et 6 ans. La mère de famille, Keri Harwood, âgée de 28 ans, répondait visiblement aux demandes d'un homme avec lequel elle échangeait régulièrement sur le web.

C'est cet homme qui aurait exigé que la jeune femme fournisse des images pédophiles d'elle interagissant avec ses enfants. Le contenu a ensuite été transféré via l'application Snapchat et Keri Harwood aurait été rémunérée pour ce sordide "travail".

Les autorités expliquent que la mère de famille était "prête à tout" pour de l'argent se trouvant dans une situation difficile, vendant l'enregistrement de ces exactions entre 500 et 600 dollars (entre 425 et 510 euros). Mais la presse locale rapporte que la police assure que la mère indigne ne voulait "pas décevoir" l'homme avec qui elle échangeait régulièrement des messages intimes.

La police américaine cherche maintenant à retracer la piste du pédophile à qui les images étaient destinées et qui les a payées en utilisant PayPal, un service de transfert d'argent en ligne. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme en question serait basé au Texas.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mère de famille se servait de Snapchat pour distribuer ses vidéos pédophiles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-