Arnaque sur Pet Alert: la détresse de propriétaires d'animaux perdus exploitée

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Arnaque sur Pet Alert: la détresse de propriétaires d'animaux perdus exploitée

Publié le 24/09/2018 à 09:57 - Mise à jour à 09:59
©Pixabay/Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La gendarmerie du Var a récemment relevé plusieurs arnaques sur la page Facebook "Pet Alert", qui regroupe des annonces d'animaux perdus. Une arnaque qui ne se limiterait pas aux limites de ce département.

Les gendarmes du Var ont mis en évidence un nouveau type d'arnaques, dont sont victimes les propriétaires à la recherche de leurs animaux perdus.

Les arnaqueurs opèrent via la page Facebook "Pet Alert", sur laquelle des personnes, qui ont perdu ou retrouvé un animal, postent une photo, et font appel à l'aide des internautes.

Une fois l'annonce postée, une personne malintentionnée contacte le numéro de téléphone inscrit sur le message Facebook, affirme avoir retrouvé l'animal ou détenir des informations permettant de le localiser, et réclame de l'argent.

Selon la gendarmerie du Var, ce nouveau type d'arnaques ne se limite pas aux frontières du département du sud de la France, et a des retombées au niveau national.

{MISE EN GARDE} ESCROQUERIE SUR FACEBOOK SUR LE SITE PET ARLERTE Les victimes perdent leur animal de compagnie. Via le...

Publiée par Gendarmerie du Var sur Jeudi 20 septembre 2018

D'où l'appel des autorités à la plus grande prudence, surtout au regard des coordonnées personnelles qui sont révélées publiquement.

Lire aussi: animaux perdus - comment les trouver?

Les responsables de "Pet Alert" se sont défendus d'une quelconque implication ou responsabilité de leur part dans la prolifération de ce type d'arnaques.

"Nous ne sommes en aucun cas responsable de cette situation. Ce phénomène existait déjà à l'époque des affiches et s'est intensifié avec l'arrivée des réseaux sociaux. Nous restons dans notre optique de continuer à aider", ont-ils ainsi répondu en commentaire sous la publication de la gendarmerie.

Et aussi:

#NationalPetDay: les photos les plus mignonnes d'animaux de compagnie

Divorce: que deviennent les animaux de compagnie?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La gendarmerie du Var a relevé une vague d'arnaques sur la page Facebook "Pet Alert".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-