Arnaques sentimentales: un homme a trouvé la mort après un chantage sur Facebook

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Arnaques sentimentales: un homme a trouvé la mort après un chantage sur Facebook

Publié le 02/08/2021 à 11:36
Austin Distel / Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les arnaques en ligne sont très courantes, et de tous types. De nombreuses personnes se sont déjà faites piéger par des emails ou par des SMS leur demandant de récupérer des colis par exemple. Mais d'autres types d’arnaque, les arnaques sentimentales, peuvent s’avérer encore plus douloureuses, voire mortel. À Nantes, un retraité s’est donné la mort après avoir nouée une relation avec un cyber-escroc. Celui-ci se faisait passer pour une femme et lui a demandé de lui verser de l'argent, le menaçant de divulguer des photos dénudées à sa famille s'il ne le faisait pas.

La victime est tombée dans un piège : un escroc, après avoir noué un lien sentimental, lui demandait de l’argent

La personne âgée est tombée dans le piège d'un escroc qui, cachant sa vraie identité sur les réseaux sociaux, approchait ses victimes en les séduisant et en nouant des relations sentimentales virtuelles, pour leur demander des sommes d’argent importantes sous de faux prétextes. Quand le retraité a commencé à avoir des doutes sur les vraies intentions de sa “cyber-copine”, l’escroc, qui l’avait convaincu de lui envoyer des photos déshabillées, lui a fait du chantage, en menaçant de diffuser les images.

Une enquête a été ouverte

Après la fin tragique de l’escroquerie, une enquête a été ouverte. Mais malheureusement, trouver le ou la responsable d’une telle escroquerie est une tâche presque impossible, car l’adresse IP à l'origine des messages peut être celle d’un cyber café à l’autre bout du monde. Les autorités rappellent « qu’il ne faut pas accepter de demandes de contacts de la part d’internaute qu’on ne connaît pas. Il ne faut jamais faire de révélations qui pourraient donner lieu à un chantage, ni envoyer de photos ou de coordonnées bancaires.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La personne âgée est tombée dans le piège d'un escroc qui approchait ses victimes en les séduisant et en nouant des relations sentimentales virtuelles

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-