Assassinat du Père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray: une jeune femme de 20 ans, proche de l'un des terroristes, interpellée

Assassinat du Père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray: une jeune femme de 20 ans, proche de l'un des terroristes, interpellée

Publié le 12/10/2017 à 09:33 - Mise à jour à 09:42
© CHARLY TRIBALLEAU / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du père Hamel, en juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), les forces de l'ordre ont interpellé mercredi une jeune femme de 20 ans. Elle aurait eu des contacts avec l'un des terroristes.

A-t-elle joué un rôle dans l'attaque? C'est la question à laquelle les policiers vont tenter de répondre. Dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du père Hamel, en juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), les forces de l'ordre ont interpellé mercredi 11 une jeune femme de 20 ans qui aurait eu des contacts avec l'un des terroristes.

C'est à la demande du juge d'instruction chargé de l'enquête qu'elle a été appréhendée avant d'être placée en garde à vue, selon une information rapportée par la chaine de télévision M6. Reste désormais aux enquêteurs de déterminer si la jeune femme, originaire de Seine-Maritime, a pu jouer un rôle plus ou moins important dans cette attaque terroriste. Et dans le cas où de forts soupçons pèsent sur elle, elle pourrait être déférée devant le parquet antiterroriste.

Pour rappel, les faits s'étaient déroulés le 26 juillet 2016. Ce jour-là, Jacques Hamel avait été égorgé alors qu'il célébrait une messe matinale pour cinq fidèles: trois religieuses et un couple d'octogénaires. Prénommés Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, les deux assassins de 19 ans se réclamaient du groupe Etat islamique et étaient tous deux fichés S. Ils ont été abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.

Au total, deux hommes ont été écroués dans cette affaire: un cousin de Petitjean, âgé de 31 ans, dont les enquêteurs ont la conviction qu'il connaissait son projet. Mais aussi, un homme de 22 ans, originaire de la banlieue toulousaine, qui avait rejoint Petitjean et Kermiche à Saint-Etienne-du-Rouvray, le jour du drame. Mais ce dernier serait parti sans participer à l'attaque.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune femme était proche de l'un des deux terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-