Assaut à Saint-Denis: au moins 2 morts et 7 interpellés confirmés par Molins et Cazeneuve

Assaut à Saint-Denis: au moins 2 morts et 7 interpellés confirmés par Molins et Cazeneuve

Publié le 18/11/2015 à 12:30 - Mise à jour à 12:48
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La police a mené un assaut ce mercredi matin contre un appartement de Saint-Denis, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Deux suspects sont morts, dont une femme qui s'est faite exploser, et sept personnes ont été interpellées, ont annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le procureur de Paris François Molins à l'issue de l'opération.

Cinq jours après les attentats qui ont fait 129 morts et des centaines de blessés en région parisienne, la traque se poursuit. Ce mercredi la police a donné l'assaut à Saint-Denis à 4h20 du matin. L'opération s'est finie en fin de matinée. A la suite de quoi, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le procureur François Molins se sont rendus sur les lieux. Deux personnes sont mortes, dont une femme kamikaze, et sept interpellations ont eu lieu, ont-ils indiqué. Le ministre d l'Intérieur a par la suite indiqué qu'il pourrait y avoir plusde victimes.

Bernard Cazneneuve

"Les policiers du RAID et de la BRI ont conduit une opération destinée à mettre hors d'état de nuire les terroristes. Sept personnes ont été interpellées, deux personnes sont décédées, dont une femme par explosifs".

"Je tiens à adresser mes sincères félicitations aux 110 policiers du RAID et de la BRI qui ont été très courageux pendant cette opération, essuyant le feu à de nombreuses reprises dans des conditions qu'ils n'ont encore jamais rencontré".

"Je tiens à féliciter le sang-froid des habitants de Saint-Denis, et je tiens à leur dire que de respecter les consignes de sécurité a contribué à la réussite des opérations".

"Nous serons amenés dans les prochains jours à poursuivre les actions de lutte contre le terrorisme".

 

François Molins

"Je m'exprimerai plus précisément dans un point presse dans l'après-midi".

"Cet assaut a été donné dans le cadre de l'enquête ouverte vendredi soir (le 13, NDLR) à la suite des attentats terroristes".

"Beaucoup de travail a permis d'obtenir des éléments qui pouvaient laisser penser que le dénommé Abaaoud (l'organisateur présumé des attentats de vendredi 13, NDLR) se trouvait possiblement dans un appartement conspiratif à Saint-Denis".

"Cela s'est traduit par l'interpellation de trois personnes dans l'appartement, l'explosion d'une jeune femme, le décès d'un autre terroriste retrouvé à l'issue de l'opération, atteint par des projectiles et des grenades".

"Deux autres personnes ont été interpellées qui se cachaient dans les gravats".   

"Deux autres personnes ont été interpellées: celui qui a fourni le logement et une de ses connaissances"

"Il est pour l'heure impossible de vous donner l'identité de ces gens". 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ce mercredi matin, la police a donné l'assaut à Saint-Denis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-