Attaque de requin à la Réunion: un surfeur gravement mordu au bras

Attaque de requin à la Réunion: un surfeur gravement mordu au bras

Publié le 22/07/2015 à 15:13 - Mise à jour à 15:30
©André Andrieu/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Victor Lefebvre
-A +A

Un surfeur d'une quarantaine d'années a été attaqué par un requin à la Réunion ce mercredi. Gravement blessé au bras, il a pu être secouru et transporté à l'hôpital. Une attaque avait déjà eu lieu au même endroit il y a un an, jour pour jour. C'est la cinquième que connaît l'île cette année.

Une nouvelle attaque de requin a eu lieu ce mercredi 22 sur l'île de la Réunion. La victime, un surfeur d'une quarantaine d'années, a été grièvement blessée au bras mais a pu être prise en charge par les secours.

L'attaque a eu lieu sur le spot de Saint-Leu, sur la côte ouest de l'île.  Selon les premiers éléments, les évènements se sont déroulés vers 14h (midi, heure de Paris). Plusieurs surfeurs se trouvaient alors à l'eau lorsque le squale s'en est pris à l'un d'eux, le mordant à deux reprises au bras droit avant de s'enfuir. Selon des témoins, une partie de son membre aurait été arrachée.

Les autres surfeurs se sont immédiatement portés au secours de la victime et ont été vite rejoints par un kayakiste et un zodiac de la base nautique située à proximité. Ils ont pu ramener la victime à terre et les sapeurs-pompiers ont alors pris le relais. Un garrot a été posé et l'homme a pu être emmené à l'hôpital, encore conscient.

Dans l'après-midi, le dispositif "post-attaque" a été lancé par la préfecture de la Réunion. Il prévoit que des opérations de pêche soient réalisées aux alentours du lieu de l'attaque afin de capturer l'animal qui en est à l'origine.

Etrange ironie, cette attaque a eu lieu un an exactement après qu'un autre homme a été blessé par un requin sur le même spot. Ce surfeur confirmé de 51 ans avait alors été mordu au poignet et à la jambe mais avait réussi à regagner le rivage. Contrairement à ce précédent, il semble que les conditions météo étaient bonnes ce mercredi, la mer calme et l'eau claire. Des circonstances peu propices à une attaque de requin.

Suite à une série d'attaques mortelles, un arrêté interdit depuis juillet 2013 les baignades aux abords de l'île en dehors de lagons et des zones surveillées. Le spot de Saint-Leu fait partie des zones défendues.

Il s'agit de la quatrième attaque que connaît la Réunion depuis le début de l'année, la 18e depuis 2011 dont 7 ont été fatales. La dernière attaque mortelle –là encore dans une zone interdite– avait coûté la vie à un adolescent de 13 ans en avril dernier, provoquant la colère d'une partie de la population qui demande une régulation de la population de requins.

Pour les défenseurs de ces animaux, les attaques se multiplient car les ressources alimentaires habituelles des requins se raréfient et que l'homme empiète sur leur territoire. Les requins ne sont pas des "mangeurs d'hommes" et attaqueraient souvent en prenant l'homme pour une de leurs proies habituelles. Ils relâchent donc leur prise, mais parfois la blessure est trop importante.

 

 

Auteur(s): Victor Lefebvre

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'attaque a eu lieu dans une zone interdite à la baignade à cause des requins.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-