Attaque terroriste à la prison d'Alençon: Mickaël Chiolo voulait "venger Chérif Chekatt"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Attaque terroriste à la prison d'Alençon: Mickaël Chiolo voulait "venger Chérif Chekatt"

Publié le 06/03/2019 à 07:08 - Mise à jour à 07:09
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Mickaël Chiolo, le détenu qui a agressé au couteau deux gardiens de la prison de Condé-sur-Sarthe, voulait venger Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat de Strasbourg. Il l'a signifié en attaquant les deux surveillants.

 

Au terme d'un terrible huis-clos d'une dizaine d'heure, les hommes du Raid ont donné l'assaut qui a abouti à l'interpellation du terroriste présumé et à la mort de sa compagne, sa complice. Mickaël Chiolo, le détenu qui a agressé au couteau deux gardiens de la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne a été hospitalisé après avoir été blessé "sans gravité".

L'enquête sur cette affaire ne fait que commencer mais on en sait déjà un peu plus sur les motivations du couple d'assaillants. Au cours de l'attaque contre les surveillants dans l'unité de vie familiale de la prison située à proximité d'Alençon, Mickaël Chiolo a dit vouloir "venger" Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat djihadiste de Strasbourg de décembre, et a crié "Allah Akbar" au moment de se jeter sur ses victimes.

Ces derniers ont été grièvement blessés au visage et au thorax, selon une source policière. Âgés d'une trentaine d'années, ils ont été hospitalisés mais leurs jours ne sont pas en danger. L'un des surveillants, blessé au thorax, "est sorti du bloc opératoire et est maintenant en convalescence, sous le choc à la fois de l'opération et de l'agression sauvage". Quant au deuxième, "il est assez gravement blessé au visage et psychologiquement très perturbé" selon des sources syndicales.

Lire aussi - Prison: les violences des détenus radicalisés se multiplient

Pour agresser les deux gardiens, Mickaël Chiolo a utilisé un couteau en céramique qui "aurait pu lui être apporté" par sa compagne, avait avancé Nicole Belloubet, la garde des Sceaux, à la mi-journée. Selon des sources concordantes, la compagne du détenu aurait pu cacher cette arme ainsi que la ceinture d'explosifs factice dans un faux ventre de femme enceinte. Ce type de couteau ne fait d'ailleurs pas sonner les portiques de sécurité.

Converti à l'islam en 2010, Mickaël Chiolo purgeait une peine de réclusion criminelle pour arrestation, enlèvement, séquestration suivie de mort et vol avec arme, et d'un an d'emprisonnement pour apologie publique d’acte de terrorisme. En effet, en novembre 2015, alors qu'il était déjà incarcéré à Mulhouse dans l'attente de son jugement en appel, Michaël Chiolo avait été condamné à un an de prison ferme pour avoir demandé à ses codétenus de "rejouer" l'attaque du Bataclan dans la cour de la maison d'arrêt.

Voir:

Attaque à la prison d'Alençon: 4e attentat lié à l'EI en 1 an en France?

Terrorisme et islam radical en prison: 1.000 détenus dangereux?

Menaces de mort sur internet: Malek Chekatt condamné à six mois de prison ferme

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mickaël Chiolo, le détenu qui a agressé au couteau deux gardiens de la prison de Condé-sur-Sarthe, voulait venger Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat de Strasbourg.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-