Attaquée par une corneille, elle dépose une main courante à la gendarmerie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attaquée par une corneille, elle dépose une main courante à la gendarmerie

Publié le 15/08/2019 à 12:05
©Photo FRANCOIS GUILLOT/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un couple de Parisiens en vacances à Coussay-les-Bois dans la Vienne a été attaqué par une corneille samedi 10 août. La femme, qui a été blessée en fuyant l'oiseau, a déposé une main courante à la gendarmerie. L'animal a été capturé et pris en charge par un centre de soins.

Alors qu'ils avaient réservé un gîte pour 15 jours à Coussay-les-Bois (Vienne), deux touristes parisiens ont décidé de changer de destination pour se rendre dans un coin plus paisible après avoir vécu une drôle de mésaventure.

Samedi dernier, ils ont été attaqués par une corneille agressive qui avait élu domicile dans le jardin de leur location.

La femme a eu très peur et a pris la fuite en courant mais elle est tombée et s'est blessée au visage. Elle a eu besoin de points de suture au menton et est ressortie des urgences avec un traumatisme maxillo-facial.

Les propriétaires du gîte n'avaient jamais remarqué d'agressivité chez cet oiseau, qui leur rendait visite depuis quelques semaines.

"Je vous assure, cette corneille avait bien un comportement agressif. Avant ça, elle avait attaqué les mollets de mon mari et s’en prenait aux pneus de la voiture", a expliqué la "victime" à La Nouvelle République.

Lire aussi: Une corneille agresse des facteurs à Vancouver, le courrier s'arrête

Une main courante a été déposée à la gendarmerie. Le couple a aussi averti la mairie pour qu'elle se débarrasse de la corneille en question. Michel Favreau, le maire, a refusé que l'animal soit tué mais a trouvé un compromis pour apaiser tout le monde. Un centre de soins spécialisé est venu capturer l'oiseau, qui sera bichonné pendant quelques temps avant d'être relâché dans la nature au milieu de ses congénères.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans la Vienne, une touriste attaquée par une corneille a été blessée en fuyant et a déposé une main courante à la gendarmerie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-