Atteinte à la vie privée: Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère

Atteinte à la vie privée: Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère

Publié le 12/10/2017 à 16:58 - Mise à jour à 17:10
©AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le tribunal de Nanterre a débouté ce jeudi Salah Abdeslam qui avait attaqué Thierry Solère pour atteinte à la vie privée. Le député avait en effet révélé après une visite à la prison de Fleury-Mérogis les conditions de détention "privilégiées" du seul survivant des commandos terroristes du 13 novembre 2015.

Le procès de Salah Abdeslam concernant les attentats du 13 novembre s'ouvrira le 18 décembre. Mais le seul survivant des commandos djihadistes a d'ores et déjà perdu ce jeudi 12 un premier procès, contre le leader des "constructifs" Thierry Solère.

Fin juin, Salah Abdeslam avait attaqué l'élu pour atteinte à la vie privée. Celui-ci s'était en effet rendu en 2016 dans la prison de Fleury-Mérogis où le jeune homme est incarcéré et surveillé 24 heures sur 24. Le député avait par la suite évoqué dans le détail ses conditions de détention, se disant notamment étonné des "privilèges" accordé à Salah Abdeslam (une salle de sport et un espace de promenade sur le toit lui étaient spécialement dédiés).

Me Frank Berton, conseil de Salah Abdeslam qui a depuis renoncé à l'aide d'un avocat, avait alors jugé que l'élu s'était comporté "comme s'il s'était promené au zoo de Vincennes".

Mais ce jeudi, la 1ère chambre civile du tribunal correctionnel de Nanterre a estimé que le témoignage de Thierry Solère ne constituait pas une atteinte à la vie privée, rapporte Le Parisien. Selon les juges, le fait de révéler ces éléments était "justifié par l’information légitime du public sur un sujet d’intérêt général et sur un événement d’actualité judiciaire".

Salah Abdeslam a donc été débouté et condamné à verser 500 euros à Thierry Solère au titre des frais de justice engagés par celui-ci. Le député des Hauts-de-Seine a fait part de sa "satisfaction" suite à ce verdict, et rappelé que "la loi permet aux députés de se rendre dans les lieux de détention. Il faut y aller et constater l’état de nos prisons".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Salah Abdeslam a été condamné à verser 500 euros à Thierry Solère.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-