Attentat à "Charlie Hebdo": l'un des assailants a crié "Allahou Akbar"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Attentat à "Charlie Hebdo": l'un des assailants a crié "Allahou Akbar"

Publié le 07/01/2015 à 13:49 - Mise à jour à 19:30
©Capture d'écran L'Obs
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

L'attaque menée contre "Charlie Hebdo" ce mercredi matin n'a pour l'instant pas été revendiqué mais, sur une vidéo amateur, l'on entend l'un des assaillants crier "Allahou Akbar", ce qui accrédite la thèse de l'attentat terroriste islamiste.

Une vidéo de l'attaque du siège du journal satirique Charlie Hebdo a été diffusée par le site de France Info. Sur les images filmées par le journaliste Martin Boudot, de l'agence Premières Lignes, depuis le toit d'un immeuble situé à proximité du bâtiment attaqué, on voit un homme tirer plusieurs coups de feu, vraisemblablement vers une voiture de police qui arrivait sur place. En déchargeant son arme automatique, on l'entend distinctement crier "Allahou Akbar" ("Dieu est grand", en arabe).

Sur une autre vidéo amateur mise en ligne sur le site Dailymotion, l'on voit l'un des assaillants abattre froidement un policier blessé d'une balle dans la tête.

Cette information accrédite la thèse d'un attentat terroriste islamique perpétré contre le journal. Selon d'autres informations, des témoins ont affirmé avoir entendu les assaillants crier: "nous avons vengé le Prophète (Mahomet, NDLR)".

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2011, les anciens locaux de Charlie Hebdo (situés au 62, boulevard Davout, 20e arrondissement) avaient été la cible d'un incendie criminel provoqué par un cocktail Molotov. Le site du journal avait également été piraté, la page d'accueil étant remplacée par une photo de La Mecque et des versets du Coran. Ces attaques faisait suite à l'annonce de la sortie du journal daté du 2 novembre, baptisé spécialement Charia Hebdo avec Mahomet comme rédacteur en chef afin de "fêter la victoire" du parti islamiste Ennahdha en Tunisie.

En août 2012, le journal avait publié un numéro contenant des nouvelles caricatures de Mahomet.

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'un des assaillants de "Charlie Hebdo" a crié "Allahou Akbar" après l'attaque.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-