Attentat de Berlin: tout savoir sur Anis Amri, le Tunisien recherché

Attentat de Berlin: tout savoir sur Anis Amri, le Tunisien recherché

Publié le 21/12/2016 à 16:52 - Mise à jour à 19:55
©AFP Photo/Police
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Suite à l'attentat de Berlin qui a fait 12 morts et une quarantaine de blessés, la police allemande est ce mercredi à la recherche d'un Tunisien, dont les papiers d'identité ont été retrouvés dans le poids lourd. Cet homme serait lié "à un grand réseau islamiste".

La chasse à l'homme se poursuit après l'attentat de Berlin, revendiqué par Daech, qui a fait 12 morts et une quarantaine de blessés. Après avoir libéré un premier suspect, un Pakistanais présenté dans un premier temps comme le chauffeur du camion fou, la police allemande est actuellement à la recherche d'un Tunisien, Anis Amri, dont les papiers d'identité ont été retrouvés dans le poids lourd.

Connu des services de police pour des coups et blessures, cet homme a disparu des écrans radars avant son procès. Selon le quotidien Bild, il est considéré comme dangereux car lié à "un grand réseau islamiste". Il représente donc un lourd danger pour la population. Au total, "une ou plusieurs personnes", en lien avec l'attentat, "sont en fuite (…) avec une arme", a déclaré Klaus Kandt, le chef de la police berlinoise.

Alors pour retrouver au plus vite le principal suspect, "un avis de recherche a été émis à minuit pour l'Allemagne mais aussi pour l'espace Schengen c'est-à-dire en Europe", a déclaré ce mercredi 21 au matin, Thomas de Maizière, le ministre fédéral de l'Intérieur. Et selon les dernières informations divulguées, l'homme était suspecté, avant le drame, de préparer une attaque et avait été signalé en novembre au centre allemand de lutte contre le terrorisme.

"La police judiciaire de Rhénanie du Nord-Westphalie avait initié une enquête auprès du parquet fédéral allemand en raison de suspicions sur la préparation d'un acte criminel grave représentant un danger pour l'Etat", a déclaré Ralf Jäger, le ministre de l'Intérieur de cette région de l'ouest de l'Allemagne où le suspect a vécu cette année.

Agé de 24 ans, cet homme, connu sous plusieurs identités, serait arrivé en Allemagne en juillet 2015 via l'Italie alors que la crise des réfugiés battait son plein. Ce n'est que quelques mois plus tard, en avril 2016, qu'il aurait déposé une demande d'asile, rejetée par les autorités.

Sur place, le jeune homme, qui serait originaire de Tataouine dans le sud de la Tunisie, aurait entretenu des contacts avec un ressortissant irakien de 32 ans selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. Ce dernier, identifié comme Ahmad Abdulaziz Abdullah A. alias Abou Walaa, aurait d'ailleurs été arrêté le mois dernier pour avoir pris la tête d'un réseau de recrutement de djihadistes depuis l'Allemagne vers la Syrie.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon le gouvernement allemand, le suspect actuellement recherché était soupçonné de préparer un attentat avant l'attaque perpétrée à Berlin lundi soir.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-