Attentat de Nice: le corps de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel n'est toujours pas inhumé

Attentat de Nice: le corps de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel n'est toujours pas inhumé

Publié le 03/07/2017 à 20:29 - Mise à jour à 20:44
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Près d'un an après l'attentat de Nice, qui a coûté la vie à 86 personnes sur la Promenade des Anglais, le procureur de la République de Nice a fait savoir ce lundi que le corps du terroriste n'avait toujours pas été inhumé. Il aurait été rapatrié en Tunisie le 30 juin dernier.

Il n'a toujours pas été enterré. Près d'un an après l'attentat de Nice, qui a coûté la vie à 86 personnes sur la Promenade des Anglais, le procureur de la République de Nice a fait savoir ce lundi 3 que le corps du terroriste n'avait toujours pas été inhumé.

Selon les informations divulguées par le quotidien Nice-Matin, la dépouille de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel aurait été rapatriée en Tunisie le 30 juin dernier. Elle se trouverait désormais au service de médecine légale de l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis. Agé de 31 ans au moment de sa mort, le terroriste devrait ensuite être remis à sa famille avant d'être enterré dans une commune qui accepte de le faire. Le nom de sa ville natale, M’saken, a pour l'instant été mentionné.

Pour rappel, le 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes), un attentat au camion-bélier avait fait 86 morts et de nombreux blessés sur la Promenade des Anglais. Son auteur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, avait foncé sur la foule au volant d'un camion de 19 tonnes et avait fait feu sur des policiers avant d'être abattu. Revendiquée par l'Etat islamique, l'attaque avait eu lieu le jour de la fête nationale alors que 30.000 personnes étaient rassemblées pour admirer le feu d'artifices. 

Récemment, fin juin dernier, les magistrats parisiens, en charge de superviser l'enquête sur l'attentat de Nice, ont rencontré les victimes niçoises avec pour mission de leur présenter les avancées de leurs investigations sur l'auteur de l'attentat. Au total, neuf personnes se trouvent actuellement en détention provisoire, soupçonnées d'avoir joué un rôle dans la fourniture d'armes avant l'attaque.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), un attentat au camion-bélier avait fait 86 morts et de nombreux blessés sur la Promenade des Anglais.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-