Attentat de Nice: un blessé succombe portant le bilan à 85 victimes

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 05 août 2016 - 10:12
Image
Des fleurs déposées sur la Promenade des Anglais.
Crédits
©Valery Hache/AFP
Pierre Hattermann a succombé à ses blessures à l'hôpital Pasteur de la ville, annonce l'établissement, jeudi 4 août, où il était en réanimation depuis l'attaque menée sur la promenade des Anglais, le 14 juillet.
©Valery Hache/AFP
L'attentat commis à Nice (Alpes-Maritimes) a fait une 85e victime, jeudi 4 août. Pierre Hattermann a succombé à ses blessures à l'hôpital Pasteur de la ville, annonce l'établissement, jeudi 4 août, où il était en réanimation depuis l'attaque menée sur la promenade des Anglais, le 14 juillet.

Le sanglant attentat de Nice a fait une nouvelle victime. Un père de famille de 56 ans, blessé lors de l’attaque sur la promenade des Anglais le 14 juillet, est mort, jeudi 4, des suites de ses blessures, a annoncé l’hôpital Pasteur de Nice, où il était en réanimation depuis cette date.  Christian Estrosi, le président de la région PACA, l’a écrit dans un message sur Twitter, dans lequel il adresse toutes ses "pensées pour la fille, la famille et proches de Pierre Hattermann".

La famille Hattermann a été profondément meurtrie par l'attentat. L'épouse de Pierre, Françoise, et leur fils Elouan, 12 ans, avaient été tués sur la promenade des Anglais le soir de l'attaque. Leur fille, Léane, 14 ans, est toujours hospitalisée, mais est aujourd'hui en voie de rétablissement, tout comme un autre des enfants du couple, un homme de 33 ans, blessé lors de l'attentat.

La famille, installée à Passy, en Haute-Savoie, était venue passer ses vacances sur la Côte d'Azur. Le père exerçait la profession de psychologue à Sallanches. La mère était professeure à l’institut médico-éducatif de Passy. Le petit Elouan était un passionné de hockey sur glace.

Trois semaines après le terrible attentat perpétré par Mohammed Lahouaiej-Bouhlel, il reste trois personnes hospitalisées en service de réanimation à l'hôpital Pasteur. Elles sont toutes les trois en bonne voie d'amélioration, selon la chef du service.

Jeudi 14 juillet, alors que de nombreuses personnes étaient rassemblées sur la promenade des Anglais à Nice pour admirer le feu d'artifice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a foncé sur la foule au volant d'un camion. Il a également fait feu sur des policiers avant d'être abattu. L'attentat, revendiqué par l'Etat islamique, a fait donc 85 morts et de nombreux blessés. Des enfants figurent parmi les victimes. Cette attaque d'un nouveau genre est la plus meurtrière survenue en France après celles du 13 novembre. Elle a relancé le débat sur l'efficacité des mesures prises depuis janvier 2015 face à la menace terroriste.

 

À LIRE AUSSI

Image
Mohamed Lahouaiej-Bouhlel
Attentat de Nice: un homme de 36 ans mis en examen et écroué
L'enquête sur le réseau ayant soutenu l'auteur de l'attentat de Nice continue. Le parquet de Paris a annoncé la mise en examen d'un homme, en relation avec Mohamed Lah...
01 août 2016 - 22:42
Société
Image
Des fleurs déposées sur la Promenade des Anglais en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet.
Attentat de Nice: une personne transférée lundi à Paris en vue d'une éventuelle mise en examen
Un interpellé dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Nice va être transféré lundi à Paris pour être mis en examen par un juge antiterroriste. Une seconde gard...
30 juillet 2016 - 17:51
Société
Image
Des fleurs déposées sur la Promenade des Anglais en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet.
Attentat de Nice: une marche blanche interdite par la préfecture
Une marche blanche en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet prévue pour dimanche a été interdite jeudi par la préfecture des Alpes-Maritimes. Cela en raison...
28 juillet 2016 - 15:06
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.