Attentat de Nice: un blessé succombe portant le bilan à 85 victimes

Attentat de Nice: un blessé succombe portant le bilan à 85 victimes

Publié le 05/08/2016 à 08:12
©Valery Hache/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'attentat commis à Nice (Alpes-Maritimes) a fait une 85e victime, jeudi 4 août. Pierre Hattermann a succombé à ses blessures à l'hôpital Pasteur de la ville, annonce l'établissement, jeudi 4 août, où il était en réanimation depuis l'attaque menée sur la promenade des Anglais, le 14 juillet.

Le sanglant attentat de Nice a fait une nouvelle victime. Un père de famille de 56 ans, blessé lors de l’attaque sur la promenade des Anglais le 14 juillet, est mort, jeudi 4, des suites de ses blessures, a annoncé l’hôpital Pasteur de Nice, où il était en réanimation depuis cette date.  Christian Estrosi, le président de la région PACA, l’a écrit dans un message sur Twitter, dans lequel il adresse toutes ses "pensées pour la fille, la famille et proches de Pierre Hattermann".

La famille Hattermann a été profondément meurtrie par l'attentat. L'épouse de Pierre, Françoise, et leur fils Elouan, 12 ans, avaient été tués sur la promenade des Anglais le soir de l'attaque. Leur fille, Léane, 14 ans, est toujours hospitalisée, mais est aujourd'hui en voie de rétablissement, tout comme un autre des enfants du couple, un homme de 33 ans, blessé lors de l'attentat.

La famille, installée à Passy, en Haute-Savoie, était venue passer ses vacances sur la Côte d'Azur. Le père exerçait la profession de psychologue à Sallanches. La mère était professeure à l’institut médico-éducatif de Passy. Le petit Elouan était un passionné de hockey sur glace.

Trois semaines après le terrible attentat perpétré par Mohammed Lahouaiej-Bouhlel, il reste trois personnes hospitalisées en service de réanimation à l'hôpital Pasteur. Elles sont toutes les trois en bonne voie d'amélioration, selon la chef du service.

Jeudi 14 juillet, alors que de nombreuses personnes étaient rassemblées sur la promenade des Anglais à Nice pour admirer le feu d'artifice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a foncé sur la foule au volant d'un camion. Il a également fait feu sur des policiers avant d'être abattu. L'attentat, revendiqué par l'Etat islamique, a fait donc 85 morts et de nombreux blessés. Des enfants figurent parmi les victimes. Cette attaque d'un nouveau genre est la plus meurtrière survenue en France après celles du 13 novembre. Elle a relancé le débat sur l'efficacité des mesures prises depuis janvier 2015 face à la menace terroriste.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pierre Hattermann a succombé à ses blessures à l'hôpital Pasteur de la ville, annonce l'établissement, jeudi 4 août, où il était en réanimation depuis l'attaque menée sur la promenade des Anglais, le 14 juillet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-