Attentat de Nice: une marche blanche interdite par la préfecture

Attentat de Nice: une marche blanche interdite par la préfecture

Publié le 28/07/2016 à 13:06 - Mise à jour à 13:10
©Valery Hache/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Une marche blanche en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet prévue pour dimanche a été interdite jeudi par la préfecture des Alpes-Maritimes. Cela en raison de "la très forte mobilisation" des forces de sécurité et de la menace terroriste.

La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé ce  jeudi 28 avoir refusé d'autoriser la marche blanche en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet à laquelle avaient appelé des organisateurs sur les réseaux sociaux pour dimanche 31.

"Eu égard à la très forte mobilisation des forces de l'ordre et de secours et à la menace, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de ne pas autoriser la marche blanche qui devait se dérouler le dimanche 31 juillet sur la Promenade des Anglais", écrit-elle dans un communiqué.

Les organisateurs "qui avaient régulièrement déposé une déclaration" ont été "informés hier (mercredi soir)" de cette décision "prise en concertation avec le maire de Nice".

Une page Facebook "Marche blanche en hommage aux victimes de l'attentat de Nice" avait été ouverte appelant à "défil(er) ensemble pour rendre hommage aux victimes des attentats du 14 juillet, qui ont fait au moins 84 morts innocents".

Le départ était prévu "depuis l'hôpital Lenval, jusqu'au monument du centenaire", soit à peu près la portion sur laquelle s'est déroulé l'attentat du soir du 14 juillet, qui a fait au moins 84 morts. La préfecture a également "demandé à l’organisateur de relayer cette information sur les réseaux sociaux" et appelle les Niçois à "ne pas participer à cette marche".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La préfecture a jugé que les conditions de sécurité n'étaient pas réunies pour une marche blanche dimanche.

Newsletter





Commentaires

-