Attentat de Notre-Dame: les images de l'attaque au marteau de Farid Ikken contre un policier dévoilées (vidéo)

Attentat de Notre-Dame: les images de l'attaque au marteau de Farid Ikken contre un policier dévoilées (vidéo)

Publié le 07/06/2017 à 12:00 - Mise à jour à 12:08
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Farid Ikken, l'homme qui a attaqué des policiers au marteau mardi sur le parvis de Notre-Dame de Paris a été placé en garde à vue. Ce mercredi, le journal "Le Parisien" a dévoilé une vidéo de l'attaque.

L'attaque a été particulièrement rapide. Une vidéo de l'agression d'un policier par Farid Ikken devant Notre-Dame de Paris mardi 6, tournée par une caméra de vidéosurveillance, a été dévoilée par le journal Le Parisien ce mercredi 7.

Sur les images, on peut voir Farid Ikken bondir dans le dos d'un des policiers en faction sur le parvis de la cathédrale et lui a asséné un violent coup de marteau au niveau du crâne. Les autres membres des forces de l'ordre dégainent aussitôt leur arme et tire sur l'assaillant qui est touché au thorax.

Le policer frappé a été légèrement blessé au cou lors de l'attaque. Quand à l'assaillant, il a également été pris en charge par les secours. Ce mercredi, les médecins ont jugé que sont état de santé était compatible avec un placement en garde à vue. Cette dernière, qui durera 24 heures, est reconductible quatre jours dans le cadre d'une enquête terroriste.


Les images de l'attaque du policier à Notre... par leparisien

Des vérifications doivent encore être effectuées, mais tout indique qu'il s'agirait d'un certain Farid Ikken. C'est en tout ca le nom qui figure sur le titre de séjour retrouvé sur lui, rapporte LCI. Il est né en Algérie en janvier 1977 et est inscrit comme doctorant en sciences de l'information à Metz (est de la France). Il préparait une thèse sur le journalisme et les élections dans les pays d'Afrique du Nord.

Selon les infirmations dévoilées mardi par Gérard Collomb, l'homme aurait crié "c'est pour la Syrie" au moment de son action. Il se présente lui-même comme un "soldat du califat" et une vidéo dans laquelle il prête allégeance à l'Etat islamique (Daech) aurait été retrouvée lors de la perquisition menée mardi soir dans une résidence étudiante de Cergy (Val d'Oise), où l'homme occupait un logement.

De son côté, l'EI n'a encore pas revendiqué l'action.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sur les images, on peut voir Farid Ikken bondir dans le dos d'un des policiers en faction sur le parvis de la cathédrale.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-